APS EN RAISON DU COVID-19, PLUS DE 5% DES ENTREPRISES ONT RÉORIENTÉ LEUR ACTIVITÉ (ANSD) APS ALIOU BADJI : ‘’ETRE CHAMPION D’EGYPTE, UN HONNEUR ET UNE GRANDE FIERTÉ POUR MOI’’ APS GRÂCE À EDOUARD MENDY, RENNES RECEVRA DE CHELSEA UN GROS DIVIDENDE APS AGRICULTURE : À SIBASSOR, MACKY SALL LOUE LES RÉALISATIONS D’UNE COOPÉRATIVE PARTENAIRE DE L’ETAT ACP L’ONG/PROFEM dénonce l’exploitation des enfants mineurs dans les petits commerces à Kasumbalesa ACP Haut-Katanga : le couloir piétonnier de Kasumbalesa atteint le pic des recettes journalières de 50 millions des F ACP Le gouvernement invité à appliquer les dispositions légales en matière minière pour le développement ACP RDC : le SNSA  et la FAO s’accordent pour le recensement général des agricultures ACP Le gouverneur Ngobila s’imprègne de l’avancement des travaux de modernisation des avenues de La Paix et Kikwit GNA Africaid WhizzKids United refurbishes Jisonayili Library and Clinic

PLUS DE 12 MILLIONS D’HECTARES DE FORÊTS DONT 169 CLASSÉES (DIRECTEUR)


  9 Août      10        Environnement/Eaux/Forêts (2071),

   

Dakar, 9 août (APS) – Le Sénégal dispose de 12 millions 722 mille hectares de forêts dont 169 zones classées, a révélé le colonel Baidy Bâ, directeur des Eaux et Forêts.

’’Ces forêts regorgent un potentiel économique inestimable. En dehors de cet aspect changement climatique, séquestration du carbone, plusieurs produits ligneux sont développés dans ces sites au niveau des régions de Tambacounda, Sédhiou et Ziguinchor’’, a dit le colonel-major Bâ.

Il s’exprimait en marge de la journée nationale de l’arbre, célébrée, au Centre de conférences internationale Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD) en présence du chef de l’Etat.

C’est pourquoi, a-t-il souligné, ’’si on ne protège pas ces forêts, c’est un pan de notre économie qui en souffrirait’’.

Réagissant aux agressions que subissent les forêts dans les régions sud du pays, le directeur a salué ’’l’engagement combiné’’ de l’armée et du service des Eaux et Forêts pour ’’stopper’’ ce fléau.

’’Il y a des patrouilles mixtes qui s’opèrent et nous avons constaté que le trafic a diminué dans cette partie sud, du fait du déploiement de l’armée jusque dans les villages les plus reculés’’, a-t-il renseigné.

’’Un bilan mensuel et annuel est tiré avec 200 personnes interpellées et mises en détention en 2019’’, a t-il dit, relevant que le Code forestier a été revu et corsé et le délit de trafic illicite de bois est aujourd’hui criminalisé .

Il a fait état de milliers de troncs d’arbres et 22 camions saisis.

Dans la même catégorie