ABP Bientôt un nouveau code pétrolier pour règlementer le secteur pétrolier au Bénin ABP 36,5 milliards F Cfa pour la protection de la côte à l’Est de Cotonou et la viabilisation du site de construction logements sociaux à Abomey-Calavi ABP Signature à Malanville d’un accord de partenariat entre la FNEN-DADDO et l’ASPEB sur la transhumance transfrontalière. AIB Acquittement  de Laurent Gbagbo et procès du putsch manqué, en vedettes dans la presse burkinabè Inforpress Inforpress e Instituto Camões rubricam protocolo de cooperação para aprimoramento e capacitação profissional da agência Infropress Restauração da Capela Gótica da Igreja de Nossa Senhora do Rosário arranca em Fevereiro e será concluída em Dezembro de 2019 Inforpress Futebol: Fabrício Duarte apita jogo de apuramento da Taça das Confederações AGP Le président Ali Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence Inforpress Fogo: Segunda fase de reabilitação do Complexo Educativo Eduardo Gomes Miranda inaugurada na sexta-feira AIB Le Burkina veut améliorer la qualité de son climat d’affaire

Plus de $ 121 millions de dons de la BAD pour le transport aérien en RDC


  25 Octobre      20        Economie (21983), Finance (3696),

   

Abidjan, 25 oct (AIP) – La Banque africaine de développement (BAD) a accordé une assistance financière de 121,4 millions de dollars qui vise à développer un réseau intégré de transports capable de relier tous les pôles économiques de la République démocratique du Congo (RDC).

Cette assistance financière octroyée le 18 octobre est répartie en deux dons, l’un octroyé via le Fonds africain de développement (FAD) et l’autre via la Facilité d’appui à la transition (FAT), destinés à financer la phase II du Projet prioritaire de sécurité aérienne (PPSA), indique un communiqué de l’institution transmis jeudi à l’AIP.

Déployé sur quatre ans, ce projet prévoit notamment la réhabilitation des infrastructures aéroportuaires de Kindu (Est de la RDC), de Kisangani (Nord) et de Mbuji-Mayi (Sud), l’acquisition d’équipements de navigation aérienne, le renforcement des capacités des personnels techniques de l’Autorité de l’aviation civile et de la Régie des voies aériennes, ainsi que l’adhésion de la RDC au Marché unique du transport aérien en Afrique (MUTAA).

« Ce projet devrait contribuer à améliorer durablement le transport aérien en RDC, en le rendant sûr et fiable, et ainsi renforcer son rôle dans le désenclavement intérieur et extérieur du pays », a expliqué le directeur général de la Banque pour l’Afrique centrale, Ousmane Doré. Il souligne combien le secteur du transport aérien s’avère essentiel, sinon vital, pour les zones reculées de l’arrière-pays congolais.

Lancée en 2010, la phase I du Projet prioritaire de sécurité aérienne que la Banque africaine de développement avait financée à hauteur de 145,5 millions de dollars avait permis l’achat d’équipements de navigation aérienne, la mise à niveau des infrastructures aéroportuaires des trois principaux aéroports de la RDC – Kinshasa-Ndjili (Ouest du pays), Lubumbashi (Sud) et Kisangani (pour la phase I) –, outre un volet de renforcement des capacités.

(AIP)

kkf/cmas

Dans la même catégorie