AIP La Côte d’Ivoire, la RCA et le Burkina Faso peaufinent le démarrage des activités du projet MACOWECA AIP Les cours ont effectivement repris ce lundi à Tengrela AIP Des universitaires nationaux planchent sur un plan stratégique d’orientation pour l’élaboration d’un contrat de performance Inforpress Futebol/Santiago Sul: Celtic e Académica disputam esta quarta-feira a final da Taça Praia Inforpress Cabo Verde acolhe em Novembro o 41º Fórum Mundial dos Parlamentares para a Acção Global Inforpress Juventude em Marcha/35 anos: Líder enaltece papel do grupo na afirmação do teatro cabo-verdiano a nível internacional GNA GRA Fails to Meet Revenue Targets for 2018 GNA Chiringa wins Inter-Platoon RCC59 Boxing competition GNA Participate in the decision-making process, NCCE urges youth APS POUR LA PROMOTION DE LA QUALITÉ DANS LES INVESTISSEMENTS AGRICOLES

Plus de $ 121 millions de dons de la BAD pour le transport aérien en RDC


  25 Octobre      24        Economie (22913), Finance (3737),

   

Abidjan, 25 oct (AIP) – La Banque africaine de développement (BAD) a accordé une assistance financière de 121,4 millions de dollars qui vise à développer un réseau intégré de transports capable de relier tous les pôles économiques de la République démocratique du Congo (RDC).

Cette assistance financière octroyée le 18 octobre est répartie en deux dons, l’un octroyé via le Fonds africain de développement (FAD) et l’autre via la Facilité d’appui à la transition (FAT), destinés à financer la phase II du Projet prioritaire de sécurité aérienne (PPSA), indique un communiqué de l’institution transmis jeudi à l’AIP.

Déployé sur quatre ans, ce projet prévoit notamment la réhabilitation des infrastructures aéroportuaires de Kindu (Est de la RDC), de Kisangani (Nord) et de Mbuji-Mayi (Sud), l’acquisition d’équipements de navigation aérienne, le renforcement des capacités des personnels techniques de l’Autorité de l’aviation civile et de la Régie des voies aériennes, ainsi que l’adhésion de la RDC au Marché unique du transport aérien en Afrique (MUTAA).

« Ce projet devrait contribuer à améliorer durablement le transport aérien en RDC, en le rendant sûr et fiable, et ainsi renforcer son rôle dans le désenclavement intérieur et extérieur du pays », a expliqué le directeur général de la Banque pour l’Afrique centrale, Ousmane Doré. Il souligne combien le secteur du transport aérien s’avère essentiel, sinon vital, pour les zones reculées de l’arrière-pays congolais.

Lancée en 2010, la phase I du Projet prioritaire de sécurité aérienne que la Banque africaine de développement avait financée à hauteur de 145,5 millions de dollars avait permis l’achat d’équipements de navigation aérienne, la mise à niveau des infrastructures aéroportuaires des trois principaux aéroports de la RDC – Kinshasa-Ndjili (Ouest du pays), Lubumbashi (Sud) et Kisangani (pour la phase I) –, outre un volet de renforcement des capacités.

(AIP)

kkf/cmas

Dans la même catégorie