NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Plus de 14,3 milliards de FCFA pour les bourses en Côte d’Ivoire (Directeur des bourses)


  12 Avril      36        Finance (3696),

   

Abidjan, 12 avr (AIP) – Le directeur des bourses, Seidou Diaby s’est réjoui des rallonges budgétaires qu’a connues l’enveloppe budgétaire des bourses en Côte d’Ivoire ces deux dernières années, passant de plus de 7,4 milliards de francs CFA à plus de 14,3 milliards de francs CFA.

S’exprimant mercredi, lors séminaire portant sur la gestion des bourses d’études organisé par la direction des bourses, Seidou Diaby a ajouté également que pour les étudiants à l’étranger cette enveloppe est passée de plus de 3,7 milliards de FCFA à plus de 3,9 milliards.

Les bénéficiaires des bourses et secours financiers cumulés varient entre 15000 et 20.000 par an pour les étudiants en Côte d’Ivoire  et de 800 et 1000 par an pour les étudiants de l’étranger, indique-t-on.

Le directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement  supérieur et de la Recherche scientifique, Assane Thiam,  a souligné cependant qu’au regard de l’évolution des effectifs des demandeurs, les textes régissant les bourses n’ont pas connu de changement  notable et ne sont pas adoptés à l’évolution.

Il a donc souhaité qu’au cours de ce séminaire, des réponses à certaines préoccupations soient apportées notamment celles relatives à l’adaptation des textes juridiques régissant les bourses d’études et les secours financiers au système Licence-Master-Doctorat (LMD) en vigueur, celles relatives aux conditions d’éligibilité et aux critères de sélection, à l’ajustement des taux de bourses aux réalités du coût actuel de la vie en Côte d’Ivoire et à l’étranger, au mode et à la régularité de paiement des bourses.

Ce séminaire de trois jours regroupe 65 participants du ministère et vise à mettre en place une procédure de gestion efficace et efficiente des bourses d’études et de secours financiers en Côte d’Ivoire et à l’étranger.

ko/kkf/cmas

Dans la même catégorie