LINA NPA Boss Refutes Reports Of Redundancy MAP Ouverture à Marrakech des sessions ministérielles de la COM2019 MAP MCR, instrument clé pour atteindre les objectifs de développement en Afrique (commission de l’UA) MAP A 34 ans, la boxeuse kényane Fatuma Zarika n’envisage pas encore de jeter les gants GNA Two Hundred thousand cashew seedlings for farmers in Kwahu Afram Plains North GNA Takoradi office of GRA educates businesses GNA MTN extends public education to Western North Region APS MASSACRE DE PEULS À OGASSAGOU : LE FORUM RÉGIONAL AFRICAIN D’AMNESTY INTERNATIONAL DEMANDE UNE COMMISSION D’ENQUÊTE APS CAN U23 : VIRAGE ET TRIBUNE DÉCOUVERTE GRATUITS AU STADE LAT DIOR (FÉDÉRATION) APS FAN ZONE DE LA PROMENADE DES THIESSOIS : SOUS LES RAFALES D’AIR FRAIS, DES SUPPORTERS POUSSENT L’ÉQUIPE À LA VICTOIRE

Plus de 14,3 milliards de FCFA pour les bourses en Côte d’Ivoire (Directeur des bourses)


  12 Avril      40        Finance (3737),

   

Abidjan, 12 avr (AIP) – Le directeur des bourses, Seidou Diaby s’est réjoui des rallonges budgétaires qu’a connues l’enveloppe budgétaire des bourses en Côte d’Ivoire ces deux dernières années, passant de plus de 7,4 milliards de francs CFA à plus de 14,3 milliards de francs CFA.

S’exprimant mercredi, lors séminaire portant sur la gestion des bourses d’études organisé par la direction des bourses, Seidou Diaby a ajouté également que pour les étudiants à l’étranger cette enveloppe est passée de plus de 3,7 milliards de FCFA à plus de 3,9 milliards.

Les bénéficiaires des bourses et secours financiers cumulés varient entre 15000 et 20.000 par an pour les étudiants en Côte d’Ivoire  et de 800 et 1000 par an pour les étudiants de l’étranger, indique-t-on.

Le directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement  supérieur et de la Recherche scientifique, Assane Thiam,  a souligné cependant qu’au regard de l’évolution des effectifs des demandeurs, les textes régissant les bourses n’ont pas connu de changement  notable et ne sont pas adoptés à l’évolution.

Il a donc souhaité qu’au cours de ce séminaire, des réponses à certaines préoccupations soient apportées notamment celles relatives à l’adaptation des textes juridiques régissant les bourses d’études et les secours financiers au système Licence-Master-Doctorat (LMD) en vigueur, celles relatives aux conditions d’éligibilité et aux critères de sélection, à l’ajustement des taux de bourses aux réalités du coût actuel de la vie en Côte d’Ivoire et à l’étranger, au mode et à la régularité de paiement des bourses.

Ce séminaire de trois jours regroupe 65 participants du ministère et vise à mettre en place une procédure de gestion efficace et efficiente des bourses d’études et de secours financiers en Côte d’Ivoire et à l’étranger.

ko/kkf/cmas

Dans la même catégorie