Inforpress Praia: Adolescente desaparecido e familiares acusam autoridades de falta de colaboração na busca GNA Ronidany set to create biggest residential hub in Ghana GNA MTN launches 2021 MoMo Month, calls for utilisation of payment platforms GNA Collins Dauda, four others granted bail in $200 Saglemi Housing Project Scandal GNA Court remands man over robbery ABP Société / Des agriculteurs de Banikoara sommés de respecter les couloirs de passage des animaux du corridor Banikoara-Kandi ABP Religion / Le nonce apostolique visite les handicapés du centre diocésain Béthesda de Lokossa ABP Gouvernance / Renforcement des capacités des agents des collectivités locales de Malanville sur la déontologie administrative ABP Coopération / La Chine offre un important lot de matériels et d’équipements de bureau à l’Assemblée nationale du Bénin ABP Social / Les promoteurs des centres d’accueil sensibilisés sur l’importance de l’ordonnance de placement et de retrait de l’enfant en milieu institutionnel

Plus de 1500 plants d’essences forestières mis en terre à Kintélé


  7 Novembre      27        Environnement/Eaux/Forêts (3130),

   

Brazzaville, 07 Novembre (ACI) – Au total 1512 plants d’essences forestières ont été plantés sur une superficie de 3 hectares, sous forme de haie et de blocs de plantation,  avec une densité de 400 tiges par hectare, le 6 novembre dernier à Kintélé (Pool), par les autorités politico administratives et militaires, dans le cadre de la 34ème édition de la journée nationale de l’arbre.

 Les différentes espèces plantées sont composées de terminalia mantalys, des acacias et des eucalyptus. La cérémonie de planting sur le site de l’université Denis Sassou-N’guesso de Kintélé a été patronnée par le président du Sénat, M. Pierre Ngolo en présence de son homologue de l’Assemblée nationale, M. Isidore Mvouba et des quelques membres du gouvernement.

 Intervenant à l’issue de cette cérémonie, M. Ngolo a dit que « nous venons donc ici nous engagez dans cette lutte qui est une mobilisation mondiale pour la sécurité du bien-être des citoyens quand on sait l’importance de l’arbre pour la vie et pour la protection de l’environnement ». « L’arbre, c’est la vie et une sécurité à protéger », a souligné M. Ngolo qui a stigmatisé strictement l’abattage sauvage des arbres. « Sauvons l’arbre, sauvons notre vie », a-t-il conseillé.

Le Président du Sénat qui a procédé également au cours de cette cérémonie au dévoilement de la plaque marquant la célébration de cette journée, a rappelé que le planting d’arbre est une initiative  lancée il y a 34 ans par le président de la République, M. Denis Sassou-N’guesso. A ce moment-là, a-t-il ajouté, personne  ne s’imaginait que le monde devait subir les méfaits des changements climatiques.

De son côté, le coordonnateur par intérim du Programme national de reboisement (Pronar), M. François Mankessi, prenant la parole à cette occasion,  a dit que le thème de cette édition raisonne comme un appel pour créer une dynamique autour de la lutte contre les érosions.  « En s’engageant dans cette lutte contre les érosions à travers le planting des arbres, nous luttons d’emblée contre les changements climatiques », a affirmé M. Mankessi.

« C’est avec fierté et grand enthousiasme que nous nous mobilisons pour planter les arbres sur le site de l’université Denis Sassou-Nguesso, préparé par le service national de reboisement », a-t-il indiqué.

La 34ème  édition de la journée nationale de l’arbre  été célébrée cette année sous le thème : « Continuons de planter les arbres pour lutter contre les érosions  et les glissements de terrains, malgré la covid-19 ».

Dans la même catégorie