AIP Six morts dans un éboulement sur un site d’orpaillage près de Loho à Niakara AIP Psgouv 2020: plus de 200 pompes à motricité humaine réparées ou remplacées dans le N’zi AIP Le maire de Samatiguila reconnaissant à sa population pour la victoire de Ouattara MAP Nigeria : Au moins 110 civils tués dans une attaque terroriste MAP Football : Décès de l’ancien international sénégalais Bouba Diop à l’âge de 42 ans APS FOOTBALL : LA GAMBIE REMPORTE LE TOURNOI DE LA ZONE OUEST A DE L’UFOA APS DES ÉLÈVES DE SAINT-LOUIS SENSIBILISÉS SUR LES VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE ANP Maradi : le Chef de l’Etat lance les travaux d’aménagement et de bitumage de la route Mayahi-Tessaoua-frontière du Nigéria GNA NCCE urges political activists to eschew violence ahead of elections GNA CSOs urged to build stronger partnership to champion agro-ecology

Plus de 1500 plants d’essences forestières mis en terre à Kintélé


  7 Novembre      8        Environnement/Eaux/Forêts (2270),

   

Brazzaville, 07 Novembre (ACI) – Au total 1512 plants d’essences forestières ont été plantés sur une superficie de 3 hectares, sous forme de haie et de blocs de plantation,  avec une densité de 400 tiges par hectare, le 6 novembre dernier à Kintélé (Pool), par les autorités politico administratives et militaires, dans le cadre de la 34ème édition de la journée nationale de l’arbre.

 Les différentes espèces plantées sont composées de terminalia mantalys, des acacias et des eucalyptus. La cérémonie de planting sur le site de l’université Denis Sassou-N’guesso de Kintélé a été patronnée par le président du Sénat, M. Pierre Ngolo en présence de son homologue de l’Assemblée nationale, M. Isidore Mvouba et des quelques membres du gouvernement.

 Intervenant à l’issue de cette cérémonie, M. Ngolo a dit que « nous venons donc ici nous engagez dans cette lutte qui est une mobilisation mondiale pour la sécurité du bien-être des citoyens quand on sait l’importance de l’arbre pour la vie et pour la protection de l’environnement ». « L’arbre, c’est la vie et une sécurité à protéger », a souligné M. Ngolo qui a stigmatisé strictement l’abattage sauvage des arbres. « Sauvons l’arbre, sauvons notre vie », a-t-il conseillé.

Le Président du Sénat qui a procédé également au cours de cette cérémonie au dévoilement de la plaque marquant la célébration de cette journée, a rappelé que le planting d’arbre est une initiative  lancée il y a 34 ans par le président de la République, M. Denis Sassou-N’guesso. A ce moment-là, a-t-il ajouté, personne  ne s’imaginait que le monde devait subir les méfaits des changements climatiques.

De son côté, le coordonnateur par intérim du Programme national de reboisement (Pronar), M. François Mankessi, prenant la parole à cette occasion,  a dit que le thème de cette édition raisonne comme un appel pour créer une dynamique autour de la lutte contre les érosions.  « En s’engageant dans cette lutte contre les érosions à travers le planting des arbres, nous luttons d’emblée contre les changements climatiques », a affirmé M. Mankessi.

« C’est avec fierté et grand enthousiasme que nous nous mobilisons pour planter les arbres sur le site de l’université Denis Sassou-Nguesso, préparé par le service national de reboisement », a-t-il indiqué.

La 34ème  édition de la journée nationale de l’arbre  été célébrée cette année sous le thème : « Continuons de planter les arbres pour lutter contre les érosions  et les glissements de terrains, malgré la covid-19 ».

Dans la même catégorie