MAP L’intervention du Maroc à El Guergarat était nécessaire après l’épuisement des efforts diplomatiques (journaliste espagnol) MAP CHAN-Cameroun 2021 : Résultats des matches du mercredi 27 janvier MAP Pacte mondial sur les réfugiés : Participation marocaine à une consultation préparatoire de la Réunion de hauts fonctionnaires MAP CHAN (Cameroun-2021) : La sélection nationale affronte la Zambie en quarts de finale APS SALL PRÉOCCUPÉ PAR LE CONTRÔLE DE LA PROSPECTION GÉOLOGIQUE ET DES ACTIVITÉS D’EXPLOITATION MINIÈRE APS MACKY SALL APPELLE À DILIGENTER LA STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ANGOP COVID-19: ANGOLA RECUPERA 214 PACIENTES E REGISTA 27 NOVOS CASOS AIP Côte d ‘Ivoire-AIP/ Un taux de 28% de décaissement des fonds du PAGEF à mi-parcours de sa mise en œuvre AIP Côte d’Ivoire – AIP/ L’université de Korhogo forme des greffeurs d’arbres à karité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les risques naturels rendant la commune de Grand-Lahou et les villages côtiers vulnérables bientôt pris en charge

PLUS DE 19 MILLIARDS POUR LE BUDGET 2021 DU MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE


  30 Novembre      37        Finance (523),

   

Dakar, 30 nov (APS) – L’Assemblée nationale a adopté lundi le budget 2021 du ministère de l’Environnement et du Développement Durable, arrêté à 44 milliards 899 millions 115 mille 513 frs CFA, contre 25 milliards 767 millions 789 mille 100 francs pour l’exercice précédent, soit une hausse de plus de 19 milliards en valeur absolue, a appris l’APS.

Les travaux de l’examen du projet de budget du MEDD ont démarré à 17 heures 30 minutes. Le gouvernement était représenté par le ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Abdou Karim Sall, le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo et le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions, Samba Sy.

Le budget est articulé autour de quatre programmes.

La somme de 11 milliards 100 millions 291 379 francs CFA va être allouée au programme de lutte contre la déforestation et la dégradation des terres. Le deuxième programme concerne la conservation de la biodiversité et la gestion des aires protégées. Ce volet bénéficiera d’un montant de 8 milliards 322 millions 181 mille 747 francs CFA.

Pour l’exercice 2021, les crédits du programme consacré à la lutte contre les pollutions, les nuisances et les effets du changement climatique sont arrêtés à 23 milliards 376 millions 018 851 francs CFA, informe un document consulté par l’APS.

Le programme réservé au pilotage, à la coordination et à la gestion administrative bénéficiera d’un montant de 2 milliards 090 millions 623 mille 536 francs CFA.

Dans la même catégorie