MAP La Bolivie retire sa reconnaissance de la pseudo « rasd » et rompt tous ses liens avec l’entité factice (communiqué) ANP Des journalistes en formation à Niamey sur le Journalisme 2.0 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Ebony 2019: Traoré Mamadou dédie son prix au personnel de l’AIP APS Dakar Dem Dikk va desservir des pays de la Sous-région à partir de jeudi APS Souleymane Camara « en réflexion » pour sa reconversion APS Porokhane: La commune consacre 60% de son budget à l’investissement (Maire) APS Aliou Cissé a souvent hérité de « poules jouables » en éliminatoires APS Le Sénégal et le Burkina Faso signent un accord d’échanges cinématographiques APS Des acteurs préconisent l’élaboration d’un système de transcription des danses en Afrique (Rapport) APS Une délégation de Médina Baye attendue à une conférence sur le terrorisme à Nouakchott

PLUS DE 200 MILLIONS CFA INVESTIS PAR LE 3FPT DANS LA RÉGION DE KAFFRINE EN 2018-2019 (RESPONSABLE)


  15 Décembre      9        Emploi (180),

   

Diokoul Mbelbouk (Kaffrine), 15 déc (APS) – Le Fonds de financement de
la formation professionnelle et technique (3FPT) a consenti des
investissements de l’ordre de 200 millions de francs CFA dans la
région de Kaffrine (centre) en 2018-2019, à travers notamment des
projets de formation et d’insertion, a-t-on appris de son chef
d’antenne pour la zone centre.

« Pour l’année 2018-2019, nous avons investi plus de 200 millions de
francs CFA dans la région de Kaffrine à travers des projets de
formation-insertion et des projets d’investissement », a déclaré Bachir
Traoré.

Il s’exprimait samedi en marge d’un forum organisé par les jeunes de
la commune de Diokoul Mbelbouk, en présence du directeur général du
Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD), entre autres
personnalités.

« Dans la région de Kaffrine, nous avons un bilan satisfaisant. Tous
les centres de formation qui sont dans cette région ont bénéficié de
projets de formation-insertion mais également de projets
d’investissement qui permettent de relever le plateau technique de ces
établissements », a-t-il dit.

Selon lui, dans la région de Kaffrine, « beaucoup de jeunes ont
également eu à bénéficier de bons de formation qui ont été pris en
charge à 90% par le 3FPT ».

« Nous avons eu à faire un renforcement de capacités du personnel de
l’hôpital de Kaffrine et des formations avec des groupements de
femmes », a-t-il ajouté.

M. Traoré a signalé que le 3FPT a validé cette année trois projets
d’investissement dans la région de Kaffrine, au profit des centres de
formation professionnelle (CFP) de Mbirekelane et de Koungheul et du
centre national de formation des maîtres d’enseignement technique et
professionnel (CNFMETP) de Kaffrine.

« Nous envisageons cette année de financer d’autres formations de
courte durée, c’est à dire des certificats professionnels de
spécialisation », a promis M. Traoré.

Il a annoncé que le 3FPT se propose par ailleurs de faire d’autres
formations « pour valoriser l’expérience de certains ouvriers de la
région de Kaffrine ». Il s’agit selon lui de « formations groupées ».

Dans la même catégorie