AGP Le monde s’engage à protéger la planète polluée et dégradée à mesure qu’il adopte un plan directeur pour un avenir plus durable INFORPRESS Santo Antão: Delegação da Universidade Rutgers (EUA) na ilha com cooperação com municípios na agenda ACAP L’AS Tempête-Mocaf remporte la coupe de la paix devant DFC 8 AIP Le ministre de l’Intérieur invite les populations de Gbéléban à l’union des cœurs et des esprits AIP La prévision saisonnière des caractéristiques agro-hydro- climatiques des pays du Golfe de Guinée (AGRHYMET) AIP Dirkou, une ville étape sur la route de migration paie les frais des mesures anti-migratoire INFORPRESS São Vicente: 35ª edição do Festival da Baía das Gatas marcado para dias 09, 10 e 11 de Agosto ANG Presidente da República felicita PAIGC pela vitória eleitoral ANG Quatro partidos políticos assinam Acordo de Incidência Parlamentar e Estabilidade Governativa ANG Bissau determina descida do PRS

Plus de 400 femmes d’Attiégouakro (Yamoussoukro) se regroupent en coopérative


  5 Septembre      27        LeaderShip Feminin (410), Photos (20610), Société (47580),

   

Abidjan, 05 sept 2015 (AIP) – Plus de 400 femmes membres des associations des 29 villages du département d’Attiégouakro (Yamoussoukro), dans le canton Nanafouè, ont décidé vendredi de se regrouper en coopérative agricole et commerciale en vue de lutter contre la pauvreté et de garantir leur indépendance économique.

Ces femmes ont reçu leur attestation de fin de formation, sanctionnant trois jours d’une formation sur la responsabilité des membres du groupe, le contrôle des prix, sur la comptabilité simplifiée et la conception de la microfinance.

Chaque membre de la coopérative doit débourser la somme de 5 000 FCFA, quand l’ONG « Well Africa », le partenaire formateur, a décidé de subventionner la coopérative à hauteur de deux millions de francs CFA pour le démarrage des activités.

« C’est un challenge pour nous et nous saurons le réussir pour réaliser notre objectif visant à réduire la pauvreté au sein des femmes et affirmer autonomie financière », a promis la présidente de la coopérative des femmes d’Attiégouakro, Mme N’Guetta Tola Aya, désignée pour un an.

« Cette union est utile et elle nous permettra d’être plus efficace pour un meilleur rendement et une meilleure commercialisation de nos produits sur le marché national », a fait remarquer Mme N’Guetta.
La présidente de la coopérative des femmes d’Attiégouakro a saisi l’occasion pour saluer l’initiative Mme Marie Florence Mensah, cadre de la localité, qui a suscité la formation et surtout le regroupement des femmes rurales du canton Nananfouè en coopérative.
(AIP)
nam/cmas

 

Dans la même catégorie