APS MACKY SALL À KAOLACK POUR LANCER LES TRAVAUX DE DRAGAGE DU PORT APS LE PNUD RÉITÈRE SON ENGAGEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE MAP Présidentielle en RDC: Report de la visite de la délégation africaine de haut niveau qui devait se rendre lundi à Kinshasa (communiqué) ABP « Un milliard de francs CFA pour soutenir l’écosystème du numérique au Bénin » dixit Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou ABP La santé des populations préoccupe une mission médicale chinoise à Lokossa MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze

Plus de 50 millions de dollars de la BM pour améliorer la qualité des données statistiques du Kenya


Rabat, 15 sept. 2015 (MAP) – La Banque mondiale a approuvé, récemment, un prêt de plus de 50 millions de dollars (5,25 milliards de shillings) au Kenya destiné, notamment, à renforcer son système statistique et améliorer la qualité des données officielles, rapportent des médias locaux.

Ce prêt permettra au Bureau national des statistiques du Kenya (KNBS) de financer son programme relatif à l’amélioration de la qualité des statistiques officielles cruciales et à renforcer les pratiques de diffusion et de publication des données en vue de les rendre plus accessibles, le but étant de palier aux lacunes enregistrées en la matière, a fait savoir le directeur du programme, Johan Mistiaen, cité par des médias.

Le Kenya a besoin d’élaborer des statistiques économiques de haute qualité en vue de les mettre à la disposition de décideurs et d’hommes d’affaire dans des domaines clés pour pouvoir bénéficier de données précises et actualisées, à même de les inciter à investir dans le pays et favoriser la croissance de l’économie, a-t-il indiqué.

Pour sa part, la directrice de la BM pour le Kenya, Diarietou Gaye a mis en avant le progrès réalisé par ce pays de l’Afrique de l’Est en la matière, soulignant toutefois que « beaucoup reste encore à faire » pour la mise à jour régulière des données.

Les investisseurs étrangers pointent souvent du doigt le Kenya pour le manque de données cruciales à même de leur faciliter la prise de décision, selon la presse locale qui souligne que l’élaboration de statistiques fiables et précises est de nature à attirer davantage d’investisseurs.

KS—BI.
LC.

Dans la même catégorie