MAP Le Maroc, un partenaire de référence pour l’Andalousie (président du gouvernement andalou) GNA ‘Karela players are aiming at historical achievement’ – Alagidede ACI LA MAIRIE DE BACONGO ORGANISE «UN VILLAGE RÉCRÉATION » EN JUILLET PROCHAIN ACI CONGO: NÉCESSITE DE CRÉER LE TITRE HONORIS CAUSA A UNIVERSITÉ MARIEN NGOUABI GNA Togbe Afede to bury mother June 29 GNA Petroleum Commission secures training for Ghanaian students in Canada GNA NDC Activist calls for fairness in employment opportunities GNA Government releases new Tertiary Education Policy Reforms ACI CONGO: L’OMS ANNONCE UN NOUVEAU CLASSEMENT POUR LA PREMIÈRE ANALYSE DE HÉPATITE B-C ACI REPRISE DES TRAVAUX PRELIMINAIRES POUR LA CONSTRUCTION D’UN PONT SUR LE FLEUVE NIARI

Plus de 52 millions USD de la BM au Togo pour lutter contre l’érosion côtière


Lomé, 18/05/2018 (MAP) – La Banque mondiale (BM) vient d’ allouer au Togo 52,53 millions de dollars, dans le cadre du Programme de gestion du littoral ouest-africain (West Africa Coastal Areas Resilience Investment Project/WACA).

Selon la mission de la BM à Lomé, le financement de ce projet pour le Togo est réparti en un crédit de l’Association internationale de développement (IDA) de 30 millions de dollars, un don IDA de 15 millions de dollars et un don du Fonds mondial pour l’environnement (FME) de 7,53 millions de dollars.

Ce projet a pour objectif de promouvoir diverses mesures de lutte contre l’érosion côtière: fixation des dunes, restauration de zones humides et de mangroves, rechargement des plages et construction d’ouvrages de protection et de digues, explique la même source.

WACA avait bénéficié de la BM, le 9 avril dernier, d’une enveloppe de 210 millions de dollars pour le financement d’un projet régional destiné à renforcer la résilience des habitants du littoral de six pays d’Afrique de l’Ouest: Bénin, Côte d’Ivoire, Mauritanie, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal et Togo.

Les côtes ouest-africaines et particulièrement celles du Togo sont menacées par le phénomène de l’érosion et de la surexploitation à des fins d’habitation et de développement économique, conduisant à une croissance démographique et à un développement sauvage du littoral faisant peser des pressions accrues sur l’environnement et les ressources de cette région, note la même source.

Dans la même catégorie