NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Plus de 83,5 milliards investis en 2 ans à Zinder déclare le président Issoufou dans son message


  17 Décembre      8        Economie (21994), Finance (3696), Société (46242),

   

Niamey,17 Déc (ANP)- 83,5 milliards investis  en 2 ans à Zinder a déclaré lundi 17 décembre à Niamey  le président de la république Issoufou Mahamadou dans son message à la nation.

Le président nigérien a également tenu à rendre un hommage à la première capitale du Niger. Pour le chef de l’état

« Cette ville à l’histoire millénaire fut, pendant 15 ans de 1911 à 1926,1ère capitale du Niger.

« La fête de la République s’associe au symbole que représente Zinder. Elle en accroit le prestige avec de nouvelles infrastructures construites dans le cadre du Programme de Modernisation des Villes que le gouvernement a initié en vue de doter nos capitales régionales d’équipements modernes qui contribueront au mieux-être des populations. »

Il s’est déclaré «  heureux de voir cette ville à l’histoire si glorieuse,  siège d’une région si centrale dans le processus historique de l’indépendance de notre pays, a  bénéficié d’infrastructures modernes, qui confortent son statut et sa vocation. Ainsi, dans le cadre de Zinder-Saboua ce sont près de 50 milliards de FCFA qui ont été investis pour l’embellissement de Zinder, qui a ainsi bénéficié d’infrastructures modernes : travaux de voierie, rénovation de l’aéroport international de Zinder, construction d’une case de passage présidentielle et rénovation de l’ancienne, réhabilitation du stade régional, la construction d’un nouveau centre de presse, rénovation de la maison de la culture, etc.. Rappelons aussi qu’en 2017la ville de Zinder a bénéficié de la réalisation du nouveau marché Dolé, d’un coût de 13 milliards de FCFA, et qu’en 2016 elle a vu son problème d’eau définitivement résolu à travers la réalisation des installations d’eau potable du Projet Ganaram pour un coût de 20,5 milliards de FCFA. Zinder, sans eau, la fête n’aurait pas été belle ! Entre 2016 et 2018, ce sont donc en tout près de 83,5 milliards de FCFA, qui ont été investis pour améliorer la vie des populations de Zinder.

Le président de la république a ajouté « A cela, viendront se rajouter d’autres réalisations pendant les deux années à venir. En particulier, la route Zinder-Tanout qui sera lancée très prochainement. Cette route aura un impact économique, non seulement pour la ville de Zinder mais pour l’ensemble de la région. Elle viendra s’ajouter à la route Zinder-Magaria-Nigéria et Zinder-Mirriah-Guidimouni déjà inaugurées. Le Damagaram doit être fier de toutes ces réalisations car je sais à quel point ses habitants tiennent à leur image, à leur histoire faite de grandeur et de nombreux exploits. Cette image, cette histoire leur commande d’en prendre soin et je sais qu’ils ne failliront pas.

Pour Zinder aujourd’hui, tout comme pour Niamey, Dosso, Maradi, Agadez et Tahoua, hier, le Programme de rénovation des villes a permis de changer le visage de nos grandes villes et créer de nouveaux centres d’intérêt au profit des populations. Par ailleurs, la Banque de l’Habitat du Niger, que j’ai eu le plaisir d’inaugurer le 14 Décembre dernier, en permettant aux Nigériens d’avoir accès à des logements décents, contribuera sans aucun doute à renforcer ce changement.

En 2019 et 2020, Incha Allah, viendra les tours des villes de Tillabéry et de Diffa. D’ores et déjà, les comités d’organisation sont à pied d’œuvre pour en assurer le succès.

MHM   ANP 00110 Décembre 2018

Dans la même catégorie