FAAPA : Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines
AIP Côte d’Ivoire: La ville de Bouna est de plus en plus envahie par des ordures AIP Côte d’Ivoire: Coup d’envoi du tournoi de football de la fraternité à Aby AIP Côte d’Ivoire : La mauvaise manipulation des armes peut entraîner un désastre (Expert) ANP Système d’information sur les marchés: Les prix des céréales demeurent stables au Niger MAP Marché de poisson à Téma (Grand Accra) : La pêche aux hommes, la vente aux femmes MAP Choléra au Niger: au moins vingt-deux morts GNA Ghana: Government delegation meet FIFA on Thursday GNA Ghana: Government to seek audience with FIFA STP-Press Portugal através Valle Flôr doa medicamentos a São Tomé e Príncipe STP-Press São Tomé e Príncipe relança cooperação económica com Burkina Faso e Senegal

Plus de 900 militaires à la retraite anticipée à la fin de l’année


  7 Décembre      23        Militaire (1073), Photos (18927), Société (42126),

   

Abidjan, 7 déc 2017 (AIP)- Au total 991 militaires seront définitivement rayés des effectifs le 31 décembre prochain à la faveur d’une opération de départ volontaire à la retraite mise en œuvre par le gouvernement dans le cadre de sa politique de construction d’une Armée moderne répondant aux normes admises internationalement.

Le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, a donné l’information au terme d’un conseil des ministres tenu mercredi.

Trois officiers, 634 sous-officiers et 354 militaires du rang dont les dossiers ont été retenus par la commission d’examen seront ainsi mis à la retraite anticipée.

« Les militaires concernés seront mis à la retraite par anticipation à compter du 31 décembre 2017. Avant cette date, ils recevront leur pécule de départ. Ils seront ensuite rayés des effectifs et seront admis à faire valoir leur droit à pension de retraite à compter du 1er janvier 2018 », a annoncé Nabagné Koné, informant qu’une cérémonie officielle sera organisée le 20 janvier 2018 à l’état-major des armées à cet effet.

Il a relevé le fait que la répartition de l’armée ivoirienne est en déphasage avec les normes admises en termes d’encadrement dans les armées modernes qui sont à peu près de 25% de sous-officiers et de 70% de militaires du rang.

L’opération de départ volontaire à la retraite répond également, selon lui, au besoin d’un rajeunissement des effectifs.

kg/kp

Dans la même catégorie