ANG « Vazadouro de lixo de Antula ameaça saúde dos populares locais », afirma responsável de saneamento da CMB ANG « Sucessivos governos ignoram estratégias da defesa militar do país », diz o CEMFA ANG Partidos políticos defendem observância das leis que regulam processo eleitoral ANP Niger : La prévalence du diabète de 4,3% est une des plus élevées de la sous-région (Ministre) MAP Kenya: Huit armes à feu, des relevés bancaires et des appareils électroniques saisis aux bureaux et domicile du gouverneur de Migori ABP Les quotidiens à fond sur l’exécution du budget de l’Etat gestion 2019 ANP Le pétrole a procuré des recettes cumulées de plus 650 milliards de FCFA et créé 7000 emplois au Niger ABP Bénin: Les autorités judiciaires en conclave à Djougou pour maîtriser le phénomène de criminalité dans la Donga ABP Des professionnels des médias sensibilisés sur le concept de la police communautaire MAP UNESCO: Le Ghana lance son plan d’action pour la mise en œuvre du Programme sur l’Homme et la biosphère

Plus de 900 militaires à la retraite anticipée à la fin de l’année


  7 Décembre      31        Militaire (1109), Photos (19781), Société (44395),

   

Abidjan, 7 déc 2017 (AIP)- Au total 991 militaires seront définitivement rayés des effectifs le 31 décembre prochain à la faveur d’une opération de départ volontaire à la retraite mise en œuvre par le gouvernement dans le cadre de sa politique de construction d’une Armée moderne répondant aux normes admises internationalement.

Le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, a donné l’information au terme d’un conseil des ministres tenu mercredi.

Trois officiers, 634 sous-officiers et 354 militaires du rang dont les dossiers ont été retenus par la commission d’examen seront ainsi mis à la retraite anticipée.

« Les militaires concernés seront mis à la retraite par anticipation à compter du 31 décembre 2017. Avant cette date, ils recevront leur pécule de départ. Ils seront ensuite rayés des effectifs et seront admis à faire valoir leur droit à pension de retraite à compter du 1er janvier 2018 », a annoncé Nabagné Koné, informant qu’une cérémonie officielle sera organisée le 20 janvier 2018 à l’état-major des armées à cet effet.

Il a relevé le fait que la répartition de l’armée ivoirienne est en déphasage avec les normes admises en termes d’encadrement dans les armées modernes qui sont à peu près de 25% de sous-officiers et de 70% de militaires du rang.

L’opération de départ volontaire à la retraite répond également, selon lui, au besoin d’un rajeunissement des effectifs.

kg/kp

Dans la même catégorie