GNA Amnesty International Ghana launches annual report AIP Alassane Ouattara assuré que la Côte d’Ivoire est prête pour la monnaie commune GNA Digitalisation has reduced corruption in Ghana AIP Des chasses aux sorciers à Sohoupleu (Danané) GNA Prayer camps want recognition as healthcare providers MAP Le Conseil de sécurité appelle à des élections législatives et présidentielles en Guinée Bissau ABP Education / L’université d’Abomey-Calavi célèbre la journée internationale de la langue maternelle AIP Église Méthodiste Unie: Le premier synode ordinaire de Songon débute vendredi à Agban ABP Gouvernance / La Conférence administrative départementale du Borgou recense les insuffisances liées à l’application des textes de la décentralisation ANP Le Président Issoufou Mahamadou prendra part vendredi à Bruxelles à la Conférence Internationale de Haut Niveau sur le Sahel

Plus de 900 militaires à la retraite anticipée à la fin de l’année


  7 Décembre      14        Militaire (932), Photos (16513), Société (34893),

   

Abidjan, 7 déc 2017 (AIP)- Au total 991 militaires seront définitivement rayés des effectifs le 31 décembre prochain à la faveur d’une opération de départ volontaire à la retraite mise en œuvre par le gouvernement dans le cadre de sa politique de construction d’une Armée moderne répondant aux normes admises internationalement.

Le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, a donné l’information au terme d’un conseil des ministres tenu mercredi.

Trois officiers, 634 sous-officiers et 354 militaires du rang dont les dossiers ont été retenus par la commission d’examen seront ainsi mis à la retraite anticipée.

« Les militaires concernés seront mis à la retraite par anticipation à compter du 31 décembre 2017. Avant cette date, ils recevront leur pécule de départ. Ils seront ensuite rayés des effectifs et seront admis à faire valoir leur droit à pension de retraite à compter du 1er janvier 2018 », a annoncé Nabagné Koné, informant qu’une cérémonie officielle sera organisée le 20 janvier 2018 à l’état-major des armées à cet effet.

Il a relevé le fait que la répartition de l’armée ivoirienne est en déphasage avec les normes admises en termes d’encadrement dans les armées modernes qui sont à peu près de 25% de sous-officiers et de 70% de militaires du rang.

L’opération de départ volontaire à la retraite répond également, selon lui, au besoin d’un rajeunissement des effectifs.

kg/kp

Dans la même catégorie