GNA National service personnel urged to venture into livestock rearing GNA Former MCE, five others file nominations for Hohoe NDC parliamentary primaries GNA Government committed to improve living conditions in rural areas – DCE GNA NPP leadership urged to work to protect existing parliamentary seats GNA Volta NDC to vet 63 aspirants for parliamentary primaries GNA Vegetable sellers lament over lack storage facilities for preservation AGP Gabon : Lee White visite les usines de transformation du bois de Port-Gentil AGP Gabon : Le Secrétariat exécutif du PDG en tournée nationale sous le sceau de la cohésion et de l’unité AGP Championnat national D3 : Panthères Christ Roi et Moanda FC débutent bien AGP Guinée-Economie : Un arrêté de réglementation des activités des entreprises industrielles désormais disponible

Plusieurs millions de dollars dans le développement de l’Institut sénégalais du pétrole et du gaz


Abidjan, 11 sept (AIP)- La compagnie pétrolière britannique, BP, s’est engagée d’ici à 2021 à investir plusieurs millions de dollars dans le développement de l’Institut sénégalais du pétrole et du gaz (INPG) pour aider au renforcement des capacités nationales dans le secteur.

Cet engagement financier, selon une dépêche de l’Agence de presse sénégalaise (APS), est le fruit d’un accord signé par BP et son partenaire Cosmos Energy, avec le Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-Petrogaz) à Dakar.

« C’est un honneur pour BP de soutenir cette initiative importante. Nous avons travaillé en étroite collaboration, au cours des 12 derniers mois, avec nos partenaires et avec le gouvernement du Sénégal à la conception d’un Institut appelé à devenir un centre d’excellence durable pour le Sénégal et pour son industrie », a souligné Emma Delaney, président régional de BP au Sénégal et en Mauritanie.

Le directeur général de l’Institut national du pétrole et du gaz, Aguibou Ba, a, pour sa part, estimé que cet intérêt partagé avec le groupe pétrolier britannique à développer l’expertise technique nationale assurera aux ressources humaines spécialisées une formation en adéquation avec les besoins de l’industrie dans un centre à la pointe de la technologie.

« Cette coopération permettra au Sénégal de mettre en place une institution de classe mondiale garantissant le développement, l’employabilité et la participation des compétences nationales à tous les niveaux de la chaîne pétrolière », a indiqué M. Ba.

La compagnie finalise actuellement une série d’activités d’investissement social visant à promouvoir le développement économique, la protection de l’environnement, la santé et l’éducation dans la région de St Louis, selon ses responsables.

La compagnie détient une participation et des intérêts de travail réel de 60% dans les blocs de Saint-Louis profond, et de Cayar aux larges du Sénégal. Kosmos Energy détenant 30% des parts et le Sénégal 10% à travers la société des pétroles (PETROSEN).

(AIP)

Sdaf/kp

Dans la même catégorie