ACAP Un atelier sur la prévention de l’incitation à la haine et la gestion des rumeurs post électorales ACAP Le HCC présente le rapport du monitoring de la campagne électorale du 27 décembre 2020 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: la colère des militants PDCI de Dimbokro suite à la désignation des candidats AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Vih/Sida : l’Ong les flamboyants réoriente sa stratégie pour un meilleur dépistage dans l’Indéni-Djuablin AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les qualités de l’ex-secrétaire général de la préfecture de Sikensi saluées AIP Côte d’ivoire-AIP/ Riziculture : La municipalité de Niakara promeut le secteur local GNA Rawlings to be on “gun-carriage” through streets of Accra ahead of burial GNA FIFA clears four candidates for CAF Presidency GNA Rawlings goes home today ANP Covid-19 : Une start-up nigérienne développe des viseurs de protection contre la maladie

PORT OBLIGATOIRE DE MASQUE DANS LES LIEUX PUBLICS ET PRIVÉS PENDANT 3 MOIS (OFFICIEL)


  7 Janvier      30        Santé (8736),

   

Dakar, 7 jan (APS) – Le ministre de l’Intérieur Antoine Felix Diome a indiqué jeudi avoir pris un arrêté rendant le port de masque de protection obligatoire dans les lieux publics et privés pour une durée de trois mois, afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus.

Cette mesure fait partie de plusieurs mesures « à prendre, en dehors du couvre-feu, pour lutter contre la propagation du virus », a-t-il expliqué au cours d’une conférence qu’il coanimait avec d’autres membres du gouvernement.

La voie publique, les services de l’administration publique, quel qu’en soit le mode de gestion, les services du secteur privé et les lieux de commerce sont les lieux dans lesquels le port de masque devient ainsi obligatoire, selon le ministre de l’Intérieur.

Les moyens de transport public sont concernés par cet arrêté, de même que les moyens de transport privé convoyant au moins deux personnes.

Le Sénégal a enregistré 20.376 cas positifs de Covid-19 depuis l’apparition de la maladie sur son territoire, le 2 mars dernier, dont 17.885 guérisons et 438 décès.

A ce jour, 2.052 patients sont encore sous traitement, selon les services de santé, la situation du jour faisant état de 220 nouveaux cas et cinq décès.

Dans la même catégorie