ANP Hausse de 33,3% du volume du commerce Niger-Turquie en 2019 (Ambassadeur) ANP Konni : un américain enlevé ce mardi près de Konni (préfet ) ANP Niger : Ouverture d’un atelier national de planification Humanitaire et de réponse aux besoins des réfugiés Inforpress São Vicente: Tribunal de Execução de Penas e Medidas de Segurança de Barlavento é para diminuir pendências – Janine Lélis AGP CNAMGS: Fin du ticket modérateur du Gabonais Economiquement Faible (GEF) AIP Présidentielle 2020: Aucune activité de mobilisation des candidats à Bonoua AIP Le secteur privé adresse un manifeste de dix points au gouvernement AIP Des tables-bancs pour les collèges et lycées du Hambol AIP La vice-présidente de la CEI invite les populations d’Adiaké à l’apaisement AIP Un séminaire de formation de lutte contre la drogue en milieu scolaire à Oumé

Porto Novo: Les familles appellent à des interventions dans les logements qui menacent de s’effondrer


  22 Septembre      6        Société (24232),

   

Porto Novo, 22 sept (Inforpress) – Des familles de différentes communautés de la municipalité de Porto Novo, à Santo Antão, sont actuellement en détresse, étant donné l’état de leurs maisons, qui menacent de s’effondrer à tout moment.
De nombreuses familles recherchaient Inforpress pour exprimer leur inquiétude face à la situation dans laquelle leurs maisons ont été abandonnées après les dernières pluies survenues dans toute la municipalité, une préoccupation, également, déjà manifestée par certaines associations locales.
C’est le cas de l’Association communautaire de Ribeira dos Bodes, qui a déjà alerté les autorités municipales sur la réalité de nombreuses familles de ce lieu, dont les habitations présentent de «graves problèmes structurels», mettant la vie des gens en danger.
Dans la ville de Porto Novo, de nombreuses familles, plus en danger, ont été relocalisées pendant les pluies, avec au moins deux cas de logements à souligner, dont les plafonds sont tombés, sans pour autant causer plus de tort aux personnes.
La mairie de Porto Novo, dans le cadre de l’enquête sur les dégâts qu’elle fait, suite aux pluies, a admis que la remise en état des logements est «l’une des priorités» de cette commune, où l’on estime qu’environ 3 000 familles vivent encore dans des «conditions très précaire».

Dans la même catégorie