GNA Dwarfs/Kotoko league game fixed for Wednesday, January 20 ANP Environ 31,4 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire dans le Sahel (OCHA) ANP Parlement de la CEDEAO : vers une élection au suffrage universel direct des députés communautaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau club de fitness de Kouto démarre ses activités AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’ONG internationale IST lance une vaste campagne de sensibilisation sur le COVID-19 à San-Pedro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement d’Africa santé expo 2021, jeudi AIP Le ministre Adjoumani rend un hommage aux populations de Guiendé GNA Western North residents want Dr Kwaku Afriyie appointed cabinet minister. AIP Inter/ Démission officielle du gouvernement sortant en Guinée ACI Georges Yoka reconduit à la tête du Club 2002-Pur de Talangaï

POUR DES FORMATIONS ADAPTÉES À LA GESTION DE RESSOURCES NATURELLES


  17 Décembre      20        Société (27423),

   

Dakar, 17 déc (APS) – Le docteur El Hadji Malick Faye, directeur du BEM, un établissement privé d’enseignement supérieur, a souligné, jeudi, à Dakar, la nécessité de mettre en place des formations adaptées pour les jeunes du Sénégal et de l’Afrique afin de leur permettre de tirer profit des opportunités d’exploitation des ressources naturelles du contient.

‘’Des formations adaptées doivent être mises en place pour les jeunes qui doivent être formés et bien préparés, car demain, les besoins seront énormes. Il nout faut également des ressources humaines de qualité préparées à ces enjeux’’, a-t-il réaffirmé.

M. Faye, s’exprimait à la cérémonie de clôture de la 7ème édition du colloque de l’association sénégalaise des sciences de gestion (ASSG), dont le thème porte sur ‘’le management des ressources naturelles’’.

Cette rencontre, tenue en webnaire et présentiel, est co organisée avec l’université Alioune Diop de Bambey (UADB).

D’après le directeur exécutif du BEM, ’’les jeunes formés doivent aussi pouvoir prendre en charge les possibilités qui s’offriront au contient africain d’ici quelques années’’.

Durant ce colloque, de trois jours, a indiqué El Hadj Malick Faye, des chercheurs sénégalais et du monde entier ont pu réfléchir, sur les véritables enjeux concernant la problématique de la mise à profit des ressources naturelles dans l’économie sénégalaise et africaine.

Dans la même catégorie