GNA Janet Adade receives Women in Agriculture Award GNA CODA engages stakeholders in fisheries sector on government’s interventions GNA NDC candidate embarks on selfless leadership style for Essikado-Ketan Constituency GNA Electorates in Takoradi express mixed feelings on 12 qualified Presidential candidate ABP Le maire Germain Wanvoégbè élu président du CCIC –ACMA pour l’Ouémé-Plateau ABP Les services déconcentrés et les OSC entretenus sur la phase2 du Programme Redevabilité à Porto-Novo ABP Les travaux de construction d’un bloc opératoire offert par les cotonculteurs de Kérou lancés ABP Atelier bilan de la gestion du contentieux électoral communal par la Cour Suprême à Porto-Novo ABP Une session du CCIC- ACMA2 s’ouvre sur la redynamisation du commerce transfrontalier avec le Nigéria ABP Le Lycée militaire de Natitingou a célébré ses noces de porcelaine

Pour une participation effective à l’élaboration de programme de protection sociale


  25 Septembre      11        Société (23962),

   

Bangui, 24 sept. (ACAP)- Le ministre de l’Economie, du plan et de la coopération internationale, Félix Moloua a demandé mercredi 23 septembre 2020 à Bangui à tous les ministères d’envoyer leurs représentants dans le comité de réflexion pour la mise en œuvre des projets contenus dans le Plan de relèvement économique en Centrafrique (RCPCA), lors d’une réunion d’échange avec les partenaires au développement sur l’impact socioéconomique et la protection sociale.

« Nous demandons aux ministres d’envoyer leurs représentants dans le comité de réflexion sur l’élaboration du programme d’exécution des projets inclus dans le Plan de relèvement économique en Centrafrique. Car nous utilisons des nouvelles méthodes de travail », a insisté le ministre Moloua.

Il a estimé pour sa part que chaque ministère doit participer et se reconnaître dans le programme que les partenaires vont élaborer avec le ministère du l’Economie et du plan.

Pour lui, le gouvernement doit mettre en place un comité qui s’occupera des grandes calamités et orienter les actions des partenaires selon les besoins.

Le ministre a souligné que les échanges avec les partenaires ont porté sur comment soutenir les populations affectées par les conséquences de la pandémie du COVID-19 , les inondations et la pauvreté.

Il s’est réjoui du soutien des partenaires qui ont permis de réaliser des enquêtes sur l’impact socio- économique de la pandémie du Covid-19.

« je suis ravi du fait que sur le plan économique et sociale, il y a déjà une réflexion engagée. Nous remercions les partenaires parce qu’ils ont soutenu financièrement pour réaliser les enquêtes qui nous permet d’identifier les besoins afin d’apporter des réponses appropriées », a exprimé le ministre Moloua.

La représentante spéciale de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilité en Centrafrique, Mme Denise Brown, a invité tous les partenaires à continuer à mobiliser des ressources afin de voir les résultats nécessaires pour la population vulnérable en Centrafrique.

Elle a saisi l’occasion pour mettre un accent particulier sur le soutien apporté aux personnes touchées par les conséquences de la pandémie du Covid-19, les inondations , notamment les personnes les plus défavorisées à travers le transfert monétaire qui sont en cours à Bangui et comment construire un plan de protection sociale autour des actions humanitaires afin de voir un système qui s’occupera de cette population.

Elle a soutenu qu’ensemble avec le gouvernement, les partenaires vont continuer d’utiliser ces actions pour construire un programme national le plus rapidement possible.

Dans la même catégorie