AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Africa Santé Expo 2021, du 20 au 21 mai à Abidjan AIP Point de la situation de la COVID-19 au 21/01/2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Signature d’un partenariat entre le centre Jubilée de Korhogo et un organisme allemand pour la prise en charge des malades mentaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mine d’or d’Ity mène plusieurs actions au bénéfice des populations de Zouan-Hounien APS LIGUE 1 : TEUNGUETH FC ET JARAAF, LES FAVORIS AU TITRE, SELON BADARA SARR MAP Bénin : 56 millions $ de l’UE pour la riposte anti-covid-19 MAP Gabon : Campagne nationale de sensibilisation sur les effets néfastes du tabagisme MAP Côte d’Ivoire : Retard de livraison des vaccins Pfizer GNA COVID-19: Seven new cases recorded in 24 hours in Hohoe GNA Senior Staff of Ghanaian Universities begin indefinite strike

POUR UNE SYNERGIE DES ACTIONS EN FAVEUR DE LA PETITE ENFANCE


  12 Décembre      22        Société (27561),

   

Dakar, 12 déc (APS) – Le conseiller technique du ministère de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des enfants, Mouhamed Ndiaye a plaidé pour une synergie des actions en faveur du Développement Intégré de la Petite Enfance (DIPE).

’’Ces actions doivent être menées dans une synergie d’interventions dans les domaines de la santé, de la nutrition, de l’hygiène, de l’éveil et de la stimulation précoce, de l’éducation, de la protection sociale et juridique’’, a-t-il notamment indiqué

Il s’exprimait ainsi, vendredi, à la clôture de la Semaine nationale de la Petite enfance et de la Case des tout-petits lancée lundi dernier à Kaffrine sous le thème : ’’La pratique des soins attentifs dans le contexte de pandémie de Covid-19’’.

L’évènement a été clôturé par le panel axé sur le thème : ’’Quelles stratégies pour une prise en charge inclusive et de qualité de la petite enfance dans le contexte de Covid-19 ?’’.

Le conseiller technique a souligné que chaque année, durant la Semaine Nationale de la Petite Enfance et de la Case des Tout-petits, les acteurs sont mobilisés autour d’un thème pour échanger et partager des expériences sur une problématique de la petite enfance.

’’Pour cette année 2020 marquée par de nombreuses perturbations provoquées par la pandémie de Covid-19, les familles, les enfants et leur environnement ont tous été affectés’’, a-t-il confié.

’’Et, cette situation a impacté sur le fonctionnement des plateformes de prise en charge entrainant ainsi l’accès limité aux services de développement intégré de la petite enfance’’, a encore relevé le CT1 du ministre de la Femme.

Le panel organisé vendredi est un prétexte pour interroger à nouveau les pratiques de soins attentifs offerts aux enfants, notamment pendant la période de Covid-19 et par ricochet pointer des stratégies pertinentes et adaptées pour assurer une prise en charge continue et de qualité à tous les enfants, a t-il souligné.

Selon lui, la mutualisation et la capitalisation des différentes expériences permettront de mettre en exergue les bonnes pratiques favorables à une prise en charge inclusive et de qualité des enfants dans les différentes plateformes DIPE.

Dans la même catégorie