GNA WOMEC launches TurningPoint Project in Kpone GNA Upper West Region fails to meet doctor-patient ratio for 2020 GNA Accept SC verdict, join hands with government – Moderator AIP Législatives 2021 à Abengourou : les électeurs d’Agnikro heureux de retrouver les urnes AIP Début paisible du scrutin législatif à Séguéla AIP Législatives 2021: « tout se passe bien » à Marcory (commissaire CEI) AIP Législatives 2021: Peu d’affluence devant les bureaux de vote à Grand-Bassam AIP Législatives 2021: le scrutin se déroule dans le calme à Bouaflé AIP Législatives 2021 : Les électeurs votent dans le calme à Koumassi AIP Législatives 2021: Les électeurs à compte-gouttes dans les bureaux de vote à Kani

Poursuite des travaux de la 1ère session ordinaire de l’année 2021 du Conseil Economique Social


  10 Février      11        Economie (11258),

   

Bangui, 9 février-(ACAP) – Le Coordonnateur du groupe de travail de la société civile (GTSC), Gervais Lakosso, a expliqué le mardi 9 février 2021 lors d’une communication avec les conseillers économiques et sociaux, la vision de son organisation pour une sortie efficace de la crise centrafricaine au tour du thème principal: « la contribution à la construction d’un Etat démocratique ».
Poursuite des travaux de la 1ère session ordinaire de l’année 2021 du Conseil Economique Social

L’exposé de monsieur Gervais Lakosso s’est articulé autour de quatre points importants, notamment, comment sortir la République Centrafricaine de cette longue crise, la proposition d’un schéma de sortie de crise, le processus de la consolidation de la paix et la relance économique durable.

Monsieur Lakosso a noté que la crise centrafricaine a plusieurs facettes du point de vue sécuritaire, humanitaire, socio- économique, politique et du leadership.

« C’est à cause de cette crise infinie que le pays ne se développe pas », a constaté Gervais Lakosso.

Selon le Coordonnateur de GTSC, la sortie d’une telle crise n’est pas une tâche facile, surtout que selon l’observation de son institution, la gestion de cette crise a échappé quasi-totalement aux entités centrafricaines.

Il convient de signaler que cette thématique a fait l’objet d’un échange chaleureux avec les conseillers économiques et sociaux.

Dans la même catégorie