MAP Affaire des soldats ivoiriens détenus au Mali: la mission de la CEDEAO rencontre le président de la transition APS UCAD : LA RENTRÉE UNIVERSITAIRE REPORTÉE AU 10 OCTOBRE APS UN HOMMAGE DE KIM JONG-UN À SADIO MANÉ ? NON, IL S’AGIT D’UNE VIDÉO DÉTOURNÉE ANP Restructuration de la commission de la CEDEAO : Les députés communautaires édifiés sur les prérogatives du parlement de la communauté dans ce contexte ANP Des progrès enregistrés dans la réalisation des cibles annuelles des livrables ‘’, rapport de suivi semestriel de l’action gouvernementale ANP Vers la refonte du régime des retraites des fonctionnaires au Niger ANP Echange à Niamey entre le président Mohamed Bazoum et la vice- administratrice chargée des Politiques et Programmes à l’USAID GNA Government ready to diversify tourism programmes to boost earnings-Minister GNA National Muslim Conference to pool resources to develop communities GNA Ghana needs 11bn cedis to fight terrorist attacks – Kan Dapaah

PR NDIORO NDIAYE À LA TÊTE DE LA MISSION D’OBSERVATION ÉLECTORALE DE LA CEN-SAD AU BURKINA-FASO


  16 Novembre      40        Politique (20834),

   

Dakar, 16 nov (APS) – L’ancienne ministre sénégalaise, Pr Ndioro Ndiaye, conduira la mission d’observation électorale de la communauté des Etats Sahélo-sahariens (CEN-SAD) au Burkina Faso à l’occasion du scrutin présidentiel et législatif du 22 novembre , a appris l’APS.

’’Cette mission d’observation conduite par le Pr Ndioro Ndiaye, ancienne ministre de la République du Sénégal et ancienne Directrice générale adjointe de l’OIM et composée des représentants des différents pays membres, répond à l’un des objectifs principaux de la CENSAD’’, indique un communiqué reçu de l’organisation.

Les objectifs de la Mission sont de ’’fournir un compte rendu, une évaluation précise et impartiale de la qualité des élections au Burkina Faso, évaluer la concordance entre les acquis démocratiques et les normes idoines aux plans régional et international’’.

Il s’agira aussi de ’’déterminer leur conformité aux normes régionales, continentales et internationales en matière d’élections démocratiques ; formuler des recommandations pour l’amélioration des futures élections ; apporter le soutien et l’expertise nécessaires au bon déroulement d’élections libres, transparentes et démocratiques et ce, pour l’instauration d’une paix durable’’.

La Mission fera également de recommandations ’’nécessaires à l’amélioration des performances comme de la pertinence du système électoral burkinabé’’.

Le communiqué rappelle que la CEN-SAD est une organisation internationale regroupant 28 États africains ayant pour but de faciliter les liens économiques, sociaux et culturels entre les États-membres.

Elle a aussi pour but de ’’consacrer le principe de non-agression et de non-ingérence dans les affaires intérieures de ses États membres’’.

En plus de sa mission de consolidation des acquis démocratiques au sein des états membres, la CEN-SAD qui a le statut de communauté économique régionale et d’observateur à l’Assemblée générale de l’ONU, ’’déploie une mission d’observation composée des d’observateurs des pays membres’’.

Dans la même catégorie