AIP Côte d’Ivoire/JIF 2019 dans le Bounkani: D’importants dons offerts aux groupements féminins AIP Un nouveau bureau MCC chargé de l’égalité entre les genres ouvert en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ Deux monuments en construction pour embellir Touba AGP Le Maroc sollicité pour la mise en place d’un Institut supérieur de formation agricole au Gabon AIP Côte d’Ivoire/ Un atelier sur le droit communautaire UEMOA à Abidjan AIP Côte d’Ivoire/ Des séances de dépistage du cancer du col de l’utérus à Yamoussoukro Inforpress Moradores de Cidadela vão pedir na justiça suspensão das actividades do posto de combustível da Enacol Inforpress Bolsa de Acesso à Cultura vai financiar mais 70 escolas e associações a nível nacional Inforpress Porto Novo: Rede de água contempla centena de famílias em Lombo Figueira, Ribeirão Fundo e Água das Caldeiras AIP La Première dame de Côte d’Ivoire appelle à l’accélération des réformes pour le développement du secteur privé et la promotion de l’entrepreneuriat féminin

Praia abrite le deuxième Forum sur la santé en Afrique


  26 Mars      20        Santé (6648),

   

Praia – La capitale du Cap-Vert accueille ce mardi le deuxième Forum africain sur la Santé sous le signe « La couverture universelle en matière de santé et les urgences sanitaires: l’Afrique que nous voulons », rapportent des médias.

L’événement est organisé par le gouvernement en partenariat avec le Bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique.

Le forum qui doit rassembler 600 participants, vise à fournir une plate-forme sur laquelle de nouveaux partenariats, initiatives et programmes peuvent être forgés et à créer « des changements significatifs » pour de meilleurs soins de santé.

Pour le ministre de la Santé, Arlindo do Rosário, le Cap-Vert a « des résultats satisfaisants, très bons en ce qui concerne la couverture sanitaire universelle », relevant qu' »une série d’objectifs sont atteints, à savoir l’élimination de la transmission verticale du VIH d’ici 2020 et l’élimination de la transmission autochtone du paludisme ».

De son côté, le directeur régional de l’OMS, Matshidiso Moeti, a déclaré que la santé en Afrique est « bien développée », malgré les difficultés rencontrées, en particulier en termes de financement de la santé.

Selon lui, le forum sera un moment de partage, mais aussi une occasion d’étudier la situation sanitaire en Afrique, en particulier pour voir ce qui a été fait en matière de santé au Cap-Vert, car il est considéré comme un modèle pour les pays africains.

Le premier Forum sur la santé en Afrique s’est tenu à Kigali, au Rwanda, en juillet 2017 sur le thème « Donner la priorité à la population sur la voie de la couverture sanitaire universelle ».

Dans la même catégorie