INFORPRESS São Vicente: Jovem esteticista incentiva mulheres a cuidarem da saúde das suas unhas AIP Législatives 2021: Le candidat EDS de la commune envisage l’installation d’un bureau du député à Adzopé GNA Futebol/Santiago Norte: Esperança e Varandinha continuam a dividir liderança do campeonato GNA Legislativas: PP perspectiva apresentar candidaturas nos círculos eleitorais do Sal e Fogo GNA Veep and wife take jabs of Coronavirus vaccine GNA Kwahu Afram Plains North D/A donates Furniture to District Education Office AIP Législatives 2021: Cissé Bacongo conseille la vigilance dans le choix des députés à Koumassi AIP Législatives 2021: Le préfet de Tengrela appelle à une campagne sans incident INFORPRESS Mil pessoas vão ser contempladas com projecto “Midjora nha vida” da Fundação Smart City GNA President Akufo-Addo gets first COVID-19 jab

PREMIER ACTE DANS LA PROCÉDURE DE LEVÉE DE L’IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE DE SONKO


  12 Février      12        Politique (15418),

   

Dakar, 11 fev (APS) – Le bureau de l’Assemblée nationale et la conférence des présidents ont déclenché, jeudi, la procédure de levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko cité dans une affaire de viol présumée.

L’Assemblée nationale a été saisie par le juge d’instruction du 8e cabinet à l’initiative du procureur de la République.

Le bureau et la conférence des présidents se sont réunis ce jeudi dans une Assemblée sous haute surveillance policière.

L’étape suivante de la procédure est la mise en place, lundi, 15 février, d’une commission ad hoc qui étudiera le fond de cette requête en entendant le mis en cause, Ousmane Sonko.

Elle produira ensuite un rapport à présenter, le 17 février, lors d’une séance plénière consacrée à la levée de l’immunité parlementaire du député.

Adji Sarr, une employée d’un salon de beauté et de massage situé à Dakar, a déposé auprès de la section judiciaire de la Gendarmerie une plainte contre le parlementaire et leader des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef).

La jeune femme déclare avoir été victime de ‘’viols répétés’’ et de ‘’menaces de mort’’ dont le député, candidat à l’élection présidentielle de 2019, serait l’auteur.

Ousmane Sonko est un fonctionnaire des impôts et domaines radié de la fonction publique par Macky Sall, en 2016, pour ’’manquement à l’obligation de discrétion professionnelle ».

Le leader des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (PASTEF) était arrivé troisième à l’élection présidentielle de 2019.

Dans la même catégorie