APS CAN 2019 : PASSIONNÉES DE SPORT D’ABORD, FEMMES REPORTERS ENSUITE AIP Côte d’Ivoire/ 18 dossiers inscrits au rôle des audiences criminelles au tribunal de Daloa INFORPRESS Santo Antão accueille une conférence sur le développement régional et local pour discuter des investissements à l’horizon 2021 INFORPRESS Journée mondiale de la liberté de pensée: Jacinto Estrela considère que Cabo Verde est en phase d’évolution INFORPRESS World Day of Freedom of Thought: Jacinto Estrela considers that Cabo Verde is in a phase of evolution INFORPRESS Theater: Fladu Fla theater group takes “Man, Eternal Prisoner” to the International Festival of Cazenga in Angola INFORPRESS Football/ Inter-Islands: Santiago is the second finalist of the Independence Cup after the penalties INFORPRESS Fogo: City Hall of Mosteiros calls on the Government to transfer the agricultural properties to the tenants and to the municipality NAN Police anti cultism squad to sensitise communities on ills of cultism, drug abuse AIP L’ANRMP octroie des véhicules à 15 cellules ministérielles de passation des marchés publics

Première réunion annuelle de la Plateforme Africaine des Villes Propres du 26 au 28 juin à Rabat


Rabat, 22/06/2018 (MAP),La première réunion annuelle de la Plateforme Africaine des Villes Propres (ACCP) aura lieu du 26 au 28 juin courant à Rabat, avec la participation de plus de 31 pays Africains, ont indiqué, vendredi, les organisateurs.

La réunion est organiséee par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) en partenariat avec le ministère de l’intérieur, le ministère des affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, le Secrétariat d’Etat chargé du Développement Durable, le ministère de l’Environnement du Japon , le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et l’ONU-Habitat et la ville de Yokohama, ajoutent les organisateurs dans un communiqué.

Du fait de la croissance de la population, du développement économique et de l’évolution du rythme de l’urbanisation, la pression environnementale sur les villes en Afrique devient de plus en plus importante, notamment dans le secteur des déchets dont la mauvaise gestion peut entraîner des effets néfastes sur les conditions d’hygiène et de santé des populations, souligne-t-on.

C’est ainsi que lors de la sixième Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD VI), au Kenya, les participants ont reconnu la nécessité d’une coopération continue et élargie entre les différents pays d’Afrique et ont appelé à la création d’une plateforme, pour le partage d’informations et la promotion du partenariat pour des villes propres et saines et ce pour atteindre les Objectifs du Développement Durable (ODD) dans la gestion des déchets.

La déclaration de Maputo prononcée à l’occasion de la réunion préparatoire qui s’est tenue en avril 2017 au Mozambique a marqué le lancement officiel de la Plateforme Africaine des Villes Propres, rappelle-t-on.

Cette plateforme de développement qui est ouverte aux gouvernements nationaux et locaux, aux villes, aux ONG et aux organisations internationales, s’est assignée comme objectif principal la promotion des objectifs de développement durable à travers notamment la mise en réseau et le partage des connaissances en matière de gestion des déchets entre les différents pays africains dans la perspective de villes propres et saines à l’horizon 2030.

La politique de développement du secteur des déchets qui a été adoptée par le Maroc à travers le lancement en 2008 du Programme National des Déchets Ménagers (PNDM) a permis au Royaume de cumuler une expérience en matière de collecte et d’enfouissement des déchets se traduisant par un taux de collecte en milieu urbain de 86% et un taux d’enfouissement de plus de 51%, ce qui a permis l’amélioration du cadre de vie du citoyen et de l’environnement en général.

Dans l’objectif de renforcer les acquis de cette expérience, une étude sur la stratégie nationale de traitement et de valorisation des déchets est en cours de lancement avec l’appui de la coopération Japonaise en vue d’élaborer des directives pour la sélection et la mise en oeuvre de procédés de traitement et de valorisation qui prennent en considération la nature du déchet marocain et les spécificités de chaque région, poursuit la même source.

Par ailleurs, la deuxième réunion annuelle de la Plateforme Africaine des villes propres se tiendra en mais 2019 au Japon et sera consacrée à la publication des résultats et à la promotion des décisions politiques en matière de gestion des déchets, selon le communiqué.

Dans la même catégorie