ANG Estudo revela que desnutrição contribui para a morte de 45 % de crianças menores de cinco anos ANG “Património Cultural do país exige uma requalificação ambiciosa”, diz a Secretária de Estado do Turismo e Artesanato ANG Lisboa quer “o nível máximo” com Bissau GNA Maj Mahama- Police did not rely solely on the video-Witness GNA Special Educators admits to low knowledge on cerebral palsy GNA Administrators urged to end “we are working on it” syndrome AIB Eau, Energie et Economie : L’Allemagne soutient le Burkina Faso avec 26 milliard de FCFA AGP Arrestation de deux passagers pour détention de faux passeports AIB Burkina: Vers l’instauration  d’un système efficace de protection des personnes vulnérables ANGOP Un message du Président angolais remis à son homologue chinois

Près 24 milliards des francs congolais réalisés par TRANSCO pour l’exercice 2015


  23 Avril      91        Economie (24461), Entreprises (1272),

   

Kinshasa, 23 avril 2016 (ACP).- La société des Transports au Congo(TRNASCO) a réalisée pour l’année 2015 une somme de 24 milliards CDF contre une prévision de près de 16 milliards CDF, a indiqué, samedi à Kinshasa, le directeur général a.i, Michel Kirumba Kimuha, à la présentation du rapport annuel des activités de TRANSCO pour l’exercice 2015.

M. Kirumba Kimuha relevé à cette même occasion qu’environ 45 millions des passagers ont été transports à bord des bus de TRANSCO contre une prévision de près de 30 millions, précisant que tous les indicateurs de gestion de l’entreprise arrêtés selon le Business plan sont au vert.

La société de Transports au Congo s’est engagée à mener au cours de cet exercice 2016 plusieurs actions pour son développement, notamment la poursuite de la bonne gouvernance dans la gestion, la modernisation de l’exploitation des bus pour garantir leur rentabilité.

Cette rentabilité, a-t-il ajouté se fera à l’aide des outils disponibles et performants, tels que la billettique électronique, les cartes magnétiques d’abonnement et l’affichage des panneaux des heures de passage des bus aux terminus.

Il a également annoncé la poursuite des recherches de financement pour organiser le transport interurbain à l’aide des bus climatisés avec des sièges confortables, ainsi que le plaidoyer auprès du gouvernement pour le démarrage du projet de transport urbain dans quelques villes de la RDC, notamment à Lubumbashi au Haut Katanga et Kisangani dans la province de la Tshopo.

La société TRANSCO a engagé hors le carburant et l’amortissement des dépenses se chiffrant à environ 22milliards CDF contre une prévision de 23 milliards CDF, pour l’exercice 2015 dégageant un solde d’environ 1,6 milliards CDF en positif contre une prévision de 7 milliards CDF en négatif.

Le gouvernement de la RDC a payé le carburant au profit de TRANSCO au titre de la subvention pour un montant d’environ 12 milliards CDF tandis que la société a payé 3 milliards de CDF au titre des cotisations sociales et taxes à l’Etat, souligne le rapport.

Près de 425 bus mis en exploitation par jour

La société des transports au Congo a dans le cadre de sa mission lui confiée par le gouvernement mis en service 425 bus chaque jour tandis qu’un autre lot des bus a été gardé quotidiennement pour des raisons stratégiques, notamment l’entretien préventif.

Il a laissé entendre que l’ensemble du charroi automobile a subi le contrôle technique exigé par le gouvernement provincial de Kinshasa. La société TRANSCO, a ajouté le directeur général, continue à bénéficier d’une assistance technique de MCV qui est le fabriquant des bus pour garantir la durée de vie.

Au niveau interprovincial, la société TRANSCO a ouvert au cours de l’exercice 2015, une ligne Kinshasa –Kikwit à la satisfaction de la population de ces deux villes. Cette ligne est couverte par quatre bus dont deux sont aménagés pour le confort des voyageurs et deux autres sont reconditionnés pour cargos. Une autre ligne Transco sera ouverte entre Kinshasa-Matadi dans la province du Kongo central.

Cette société emploie 2714 agents pour 478 bus actifs avec un ratio d’environ de 6 agents par bus contre une prévision de 7 agents.

La société de Transports au Congo a démarrée l’exploitation en 2013 avec un charroi automobile de 500 bus Mercedes. A ce jour 27 lignes de bus sont opérationnelle, précise le rapport. ACP/ZNG/Wet

Dans la même catégorie