APS UNE « FORTE RÉGRESSION » DE LA TORTURE NOTÉE AU SÉNÉGAL, ASSURE L’ONLPL APS QUINZE FILMS BELGES POUR CÉLÉBRER LES ‘’10 ANS DES MAGRITTE DU CINÉMA’’ À DAKAR APS JOJ 2026 : LE CNOSS ET L’AFD SIGNENT UN ACCORD DE FINANCEMENT APS LE DOCUMENT DE STRATÉGIE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION EXPLIQUÉ PAR L’OFNAC APS PRÉVENTION DE LA TORTURE : DES AGENTS D’EXÉCUTION DES LOIS EN FORMATION À THIÈS APS LE GUIDE RELIGIEUX CHEIKH ABDOULAYE WILANE INHUMÉ À KAFFRINE ANP Le Directeur Général réélu de l’ASECNA reçu par le Président Issoufou Mahamadou AIP Côte d’Ivoire-AIP / L’ANP invite les journalistes à la vigilance dans les écrits en cette période électorale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les journalistes scientifiques ivoiriens se forment à la sensibilisation sur le coronavirus GNA Ghana commemorates World Patients Safety Day

PRES : THIÈS A REÇU SON QUOTA DE MATÉRIEL AGRICOLE MOTORISÉ SUBVENTIONNÉ


  27 Août      6        Société (22788),

   

Dakar, 26 août (APS) – La région de Thiès a reçu son quota sur les 700 unités de matériel motorisé entièrement subventionnées que le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural a accordées aux organisations faîtières dans le cadre du Programme de résilience économique et sociale (PRES), a annoncé mercredi le directeur régional du développement rural (DRDR).

Dans le cadre du PRES initié par le gouvernement, le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural a développé de manière spécifique une stratégie de riposte, à travers notamment, un appui en matériel agricole motorisé à des organisations faîtières, a dit Abiboulaye Sidibé.

Au total, 700 unités de matériel motorisé, subventionnées intégralement par l’Etat, sont distribuées aux 14 régions du pays, a-t-il noté.

’’La région de Thiès a déjà reçu son quota’’, constitué de 32 unités de semoir motorisées, six motoculteurs et quatre épandeurs d’engrais ’’subventionnés à 100%’’, a t-il dit.

Les organisations faîtières bénéficiaires de ces équipements, ‘’destinés en priorité aux femmes productrices et aux jeunes porteurs d’initiatives agricoles’’, sont choisies par la DRDR et l’ANCAR.

Le DRDR a fait part de son ‘’souhait’’ de voir une seconde phase, qui permettra de ‘’ratisser beaucoup plus large’’, en intéressant d’autres catégories d’acteurs du secteur agricole, vu que la pandémie sévit toujours dans le pays.

Il a souligné que ce matériel permettra, au bout du compte, d’améliorer la productivité agricole, pour faire face à la pandémie.

La région a bénéficié, à côté des semences traditionnelles comme l’arachide, le manioc, etc., du Programme national d’autosuffisance en riz (PNAR) et d’un autre initié tout récemment par le ministère : celui de la pastèque.

Cette spéculation permet d’améliorer le pouvoir d’achat des producteurs de la région, a dit Abiboulaye Sidibé.

Dans la même catégorie