MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

Présentation de l’expérience marocaine dans le domaine des TIC au Forum parlementaire de la CEDEAO


   

Rabat, 04 mai 2017 (MAP)- L’expérience marocaine dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC) a été présentée, mercredi à Niamey (Niger), dans le cadre du Forum parlementaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Un communiqué de la Chambre des représentants indique que le Vice-président de la Chambre, Mohamed Ouzzine, a passé en revue les développements des TIC au Maroc, soulignant l’augmentation continue du nombre des internautes, le développement des services de téléphonie mobile et les stratégies adoptées par le Royaume en matière de transformation numérique et de société du savoir.

Il a également évoqué les lois importantes adoptées par le Parlement marocain et visant la structuration du secteur, la promotion de l’investissement et de la concurrence, la sécurisation des systèmes d’information et la protection des données personnelles, mettant en avant les acquis réalisés en ce sens qui ont été consolidés par la Constitution de 2011, tels le droit d’accès à l’information, la constitutionnalisation de la langue amazighe, la promotion de la démocratie participative, le renforcement de la gouvernance et la valorisation du capital humain.

Au niveau de la Chambre des représentants, M. Ouzzine a donné un aperçu du projet de « Parlement électronique » qui vise à généraliser l’utilisation des TIC au sein de la Chambre en vue de favoriser une grande ouverture sur la société, renforcer la transparence et la gouvernance et améliorer l’efficacité et le rendement.

Il a passé en revue les plus importantes réalisations dans ce domaine, notamment la numérisation des archives de la Chambre des représentants depuis sa création en 1963, la numérisation des procédures relatives aux questions orales et écrites et aux législations, la diminution de la consommation de papier de 90 pc par rapport au début de la précédente législature, la création de la version électronique du bulletin officiel de la Chambre et sa publication sur le portail au lieu de la version papier éditée par l’Imprimerie officielle, la mise en place d’un système évolué de photocopie des PV des séances plénières, qui place la Chambre des représentants au rang des parlements pionniers au monde dans ce domaine.

Au cours de cette séance, qui s’est déroulée en présence notamment du président de l’Assemblée nationale du Niger, de présidents de parlements et de délégations parlementaires des pays de la CEDEA, ainsi que de membres du gouvernement nigérien et de représentants du corps diplomatique accrédité dans ce pays, le Vice-président de la Chambre des représentants a indiqué que la participation du Maroc à ce forum africain coïcide avec la demande officielle présentée par le Royaume pour adhérer à la CEDEAO en qualité de membre à part entière, comme elle s’inscrit dans le cadre de la politique africaine conduite par SM le Roi Mohammed VI, couronnée par le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine.

Il a relevé que la demande d’adhésion du Maroc à la CEDEAO est une traduction des relations fortes qui unissent le Royaume aux différents pays de ce groupement régional sur les plans politique, humain, économique, historique et spirituel.

M. Ouzzine avait eu des entretiens, mardi, avec le président de l’Assemblée nationale du Niger, Ousseini Tinni, en présence de l’ambassadeur du Maroc à Niamey, Allal El Achab.

Au cours de ces entretiens, qui ont porté sur le renforcement des relations entre les parlements des deux pays, M. Tinni a exprimé son admiration de l’expérience marocaine dans le domaine des TIC, émettant le vœu pour échanger les expériences et tirer profit des meilleures pratiques du Parlement marocain sur les plans législatif et informatique.

La Chambre des représentants participe en tant qu’invitée d’honneur au Forum parlementaire de la CEDEAO qui se tient, du 03 au 05 mai, sous le thème: « Coordination du cadre politique et juridique de la technologie de l’information et de la communication dans l’espace de la CEDEAO pour le développement ».

Ce forum, auquel le Maroc est représenté par une délégation conduite par M. Ouzzine, examine des thématiques portant sur le rôle des parlements dans la construction d’une société du savoir pour un développement durable, les politiques nationales dans le domaine de la technologie de l’information et de la communication dans la CEDEAO et la réalité et les défis de la coordination entre les politiques des Etats africains en matière de technologie de l’information et de communication.

BR/TRA.

Dans la même catégorie