MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection marocaine féminine de football confirme face à son homologue tunisienne (4-1) MAP Sénégal: le gouvernement adopte un projet de loi d’amnistie des faits liés aux violences survenues entre 2021 et 2024 (officiel) MAP La méningite tue au moins 20 élèves dans le nord-est du Nigeria MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection nationale féminine de football bat son homologue tunisienne (4-1) et se qualifie au 4è et dernier tour AIP François Olivier Gosso nommé directeur exécutif de l’Association africaine de l’eau et de l’assainissement AIP Le ministère des Affaires étrangères s’investit pour une mise en œuvre optimale de son budget 2024 AIP Lutte contre le paludisme: vers la consolidation des résultats de 2023 dans l’Indénié-Djuablin AIP Des experts en génie civil s’inspirent de l’expérience du LBTP en matière de revêtements routiers AIP Valentine’s day : les participants instruits sur l’harmonie dans le couple lors de la 2ème édition

Présentation d’une nouvelle technologie pour la construction de routes durables


  11 Avril      2951        Economie (20566), Photos (4436), Technologie (991),

 

Abidjan, 10 avr (AIP)- Une nouvelle technologie pour la construction rapide, moins coûteuse et durable des routes en Côte d’Ivoire, dénommée « Technologie Black Tac » a été présentée lundi par le directeur général de l’entreprise Moving Road, Alhi Keita, lors  de la conférence TXF Africa, Project Export, Commodity Finance 2019, qui s’est tenue de mardi à mercredi à Abidjan, selon une note parvenue à l’AIP.

Déjà utilisée dans la construction  de routes notamment à Dabou, Bingerville et à Cocody Vallons, cette technologie  garantit une durabilité de la route d’au moins 10 ans, et  une  résistance  à l’eau et aux ultraviolets. Elle nécessite moins de  temps pour la construction,  et donne une disponibilité de la voie en 48 heures, a signifié Mr Keita lors de sa présentation devant  des investisseurs, des commerçants régionaux,  des producteurs,  des exportateurs et développeurs participant à cette conférence internationale.

Avec l’emploi du « Back Tac », moins coûteux que le bitume,  il estime avoir une solution innovante pour le traitement de la poussière et de l’érosion dans les domaines de la stabilisation des sols et de la construction de routes durables.

Cette  nouvelle technologie sera  utilisée dans la réhabilitation de la  route de la côtière, de la voie Dimbokro- Bocanda, entre autres, a fait savoir Alhi Keita.

tad/ask

Dans la même catégorie