MAP Le Maroc parmi les 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination contre la Covid-19 (OMS) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Des affiches des candidats déchirées à Bocanda AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Adama Bictogo appelle à voter pour le candidat désigné par le RHDP à Aboisso sous-préfecture AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 356 nouveaux cas de COVID-19 notifiés le 3 mars 2021 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet de Bocanda invite les candidats à œuvrer pour la paix pendant la campagne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Au total 2 000 ménages vulnérables bénéficient de kits alimentaires et sanitaires à Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat RHDP de Tagadi et Sorobango veut continuer de soutenir les actions de développement du Gouvernement AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat du PDCI compte défendre les intérêts de la population de Bonon APS MACKY SALL ANNONCE 8 MILLIONS DE DOSES POUR LA VACCINATION DE 4 MILLIONS DE PERSONNES APS LE PRÉSIDENT SALL PRÔNE LA FINALISATION DE LA STRATÉGIE NATIONALE DE PROTECTION CIVILE

PRÉSIDENCE CAF : LE PRINCIPE DU SOUTIEN AU CANDIDAT LE MIEUX PLACÉ ACQUIS ENTRE SENGHOR ET ANOUMA (PROCHES)


  15 Janvier      26        Sport (5360),

   

Dakar, 15 jan (APS) – L’élection à la présidence de la confédération africaine de football (CAF) était, mercredi, au centre des discussions, entre les délégations ivoirienne et sénégalaise et ’’le principe du soutien au candidat le plus placé au second tour a été accepté’’ par les camps du Sénégalais Augustin Senghor et de l’Ivoirien Jacques Anouma, a appris.

’’C’est une rencontre qui a eu lieu dans un esprit fraternel et le principe du soutien au candidat le mieux placé a été acquis’’, ont confié des sources informées, soulignant que la rencontre est à l’initiative de la partie sénégalaise qui a fait le déplacement dans la capitale économique ivoirienne.

Les délégations conduites par les ministres des Sports des deux pays à savoir Matar Ba et Paulin Claude Danho, ont estimé que ’’les candidats ouest-africains ne doivent être pas une source de division’’.

En plus de l’Ivoirien Anouma et du Sénégalais Senghor, la zone ouest-africaine compte un autre candidat, le président de la Fédération mauritanienne de football, Ahmed Yahya.

Le 4-ème candidat est le Sud-Africain, Patrice Motsepe.

La délégation sénégalaise se dit convaincue que son candidat, Me Augustin Senghor, ’’a le meilleur profil et l’expérience pour présider aux destinées de la CAF en ces moments’’.

La commission gouvernance de la Confédération africaine de football a validé, le 7 janvier, les candidatures du président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor, et de l’ancien président de la FIF, la Fédération ivoirienne, Jacques Anouma.

Elle a en même temps décidé de soumettre à des vérifications supplémentaires les candidatures du président de la Fédération de football de la République islamique de Mauritanie, Ahmed Yahya, et du Sud-africain Patrice Motsepe.

Ces deux dirigeants sont convoqués au Caire le 28 janvier prochain, alors que la candidature du président sortant, Ahmad, a été invalidée par la commission gouvernance de l’instance dirigeante du football africain.

L’élection à la présidence de la CAF aura lieu le 12 mars dernier à Rabat (Maroc).

Dans la même catégorie