MAP La BAD et Inwi scellent un partenariat pour soutenir les start-up innovantes MAP Remise du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle dans sa 2ème édition MAP M. El Malki se félicite du cheminement de la coopération avec le FOPREL MAP Une association marocaine lauréate du Prix Prince Mohamed Ben Fahd pour la meilleure action caritative MAP Le Maroc, pionnier dans la lutte contre la pandémie du coronavirus (Nabil Benabdallah) MAP Groupe de soutien à l’intégrité territoriale du Maroc à Genève: plein appui à la souveraineté du Royaume sur son Sahara MAP Marrakech : Immersion dans l’univers artistique d’Isabel Alonso Vega et Bence Magyarlaki MAP Covid-19: le HCR et la JICA mettent en place un projet de 275.000 dollars en faveur des réfugiés résidant au Maroc MAP L’artiste-plasticien Abderrahim El Hassani expose ses œuvres à Fès AGP Boké/société: Le siège de la préfecture, nouvelle cible des voleurs de motos

PRÉSIDENCE DE LA CAF : AUGUSTIN SENGHOR DIT SE PRÉSENTER EN CANDIDAT FAVORI


  24 Janvier      25        Sport (5327),

   

Praia, 23 jan (APS) – Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), a déclaré samedi à Praia être le candidat favori à l’élection du président de la Confédération africaine de football (CAF).

‘’Souvent, je ne me décide pas vite. Mais quand je décide d’y aller, j’y vais à fond, et c’est pourquoi je me présente comme favori de cette élection à travers mes projets et mon expérience’’, a-t-il soutenu.

Augustin Senghor s’exprimant lors d’une conférence de presse donnée en marge d’une assemblée générale de la zone A de l’Union des fédérations ouest-africaines (UFOA) de football, dans la capitale du Cap-Vert.

Le président de la FSF qui rappelle avoir débuté sa campagne par le Sénégal, dont ‘’la fédération de football porte sa candidature, qui est soutenue par le gouvernement et le peuple sénégalais’’.

Augustin Senghor tenait, dit-il, à se rendre à Praia pour présenter sa candidature à ses pairs de la zone ouest A de l’UFOA.

‘’Dans un langage imagé, je peux dire que, après la maison, je suis dans la grande cour, qui est la zone A de l’UFOA. Et je tenais vraiment à le faire en marge de cette assemblée générale’’, a-t-il affirmé.

Après avoir présenté un programme comprenant 11 propositions, le patron de la FSF dit inviter tous les candidats à un débat autour du projet de chacun d’entre eux.

‘’Mon objectif, c’est que, au soir du 12 mars, la Confédération africaine de football sorte gagnante de cette élection’’, a-t-il dit à l’assistance.

Il a refusé de porter toute responsabilité concernant la publication d’articles de presse de nature à dénigrer ses concurrents.

A Praia, il s’exprimait en présence du Guinéen Antonio Souaré, président de la fédération de football de son pays, de ses homologues du Cap-Vert, du Liberia, de la Gambie et de la Guinée-Bissau.

Le Mali et la Sierra Leone se sont fait représenter à l’assemblée générale de la zone A de l’UFOA par un responsable de leur fédération. La Mauritanie, invitée à cette rencontre, selon le comité d’organisation, n’était pas représentée.

L’élection du président de la CAF aura lieu le 12 mars prochain à Rabat.

Trois autres personnalités du football africain sont entrées en lice pour cette élection : le patron de la Fédération mauritanienne de football, Ahmed Yahya, un ancien président de la Fédération ivoirienne de football, Jacques Anouma, et le Sud-Africain Patrice Motsepe, qui dirige les Mamelodi Sundowns, un club de son pays.

Dans la même catégorie