ANP Echange à Niamey entre le Chef de l’Etat Nigérien Issoufou Mahamadou et Secrétaire Général de la ZLECAF ANP Covid-19 : 6,560 milliards de Fcfa de l’Allemagne pour soutenir le plan de riposte à la pandémie au Niger ANP Décès à Niamey de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou ANP L’Hôtel Gaweye de Niamey sur le point d’être repris par le groupe Bravia ANP La société ORANO Mining Niger fait don d’équipements d’une valeur de 125 millions de CFA aux sinistrés des inondations du département de Kollo MAP Décès de l’ancien président nigérien Mamadou Tandja APS UN CENTRE DE FORMATION VEUT PROFITER DU TOURNOI DE L’UFOA POUR MIEUX EXPOSER SES PENSIONNAIRES APS TOURNOI DE QUALIFICATION DE LA CAN DES U20 : LA GAMBIE COMPLÈTE LE CARRÉ D’AS APS TOURNOI DE QUALIFICATION : LA GAMBIE NE CRAINT AUCUNE ÉQUIPE EN DEMI-FINALES (COACH) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ FESTIBO 8: Un atelier consacré au bilan et perspectives de ce rendez-vous culturel

PRÉSIDENCE DE LA CAF : AUGUSTIN SENGHOR PROMET UN PROGRAMME ‘’AMBITIEUX ET INNOVANT’’


  16 Novembre      4        Sport (4577),

   

Dakar, 16 nov (APS) – Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor, a promis lundi de proposer au football africain, qu’il aspire à diriger, un programme « ambitieux et innovant ».

M. Senghor, candidat à l’élection du président de la Confédération africaine de football (CAF) prévue le 12 mars 2021 à Rabat, va dévoiler les détails de son programme, lors d’une rencontre avec les journalistes, la semaine prochaine, à Dakar.

S’exprimant lors d’une conférence, dans la capitale sénégalaise, il a fait part de sa volonté de tendre la main à toutes les fédérations nationales de football du continent, s’il est élu à la tête de la CAF.

« Je suis prêt à répondre à l’appel de l’Afrique et de son football, pour un (…) challenge exaltant et de dimension continentale. Je suis prêt à le relever avec l’intime conviction qu’il faut créer une (…) dynamique positive, symbolisée par un comité exécutif solidaire et travaillant (…) dans l’intérêt du football africain », a dit Augustin Senghor.

Il a promis de diriger la CAF avec « un leadership affirmé et rassembleur ».

M. Senghor, membre du comité exécutif de la CAF, a confirmé avoir « effectivement déposé » sa candidature, sous réserve, dit-il, du contrôle d’éligibilité qui sera fait par l’institution chargée du football africain.

Sa candidature découle de la conjonction de plusieurs facteurs, a affirmé M. Senghor, évoquant notamment « l’insistance » de plusieurs présidents de fédérations nationales et de professionnels africains du football.

Il dit avoir obtenu les soutiens du président de la République, Macky Sall, du ministre des Sports, Matar Ba, et du président du Comité national olympique sportif sénégalais, Mamadou Diagna Ndiaye.

Avocat de formation et âgé d’une cinquantaine d’années, il est également maire de Gorée depuis plusieurs années et président de l’US Gorée, un club de la Ligue 1 sénégalaise.

Le Malgache Ahmad Ahmad, président sortant de la CAF, l’Ivoirien Jacques Anouma, ancien président de la fédération de son pays, le Mauritanien Ahmed Yahya, actuel patron du football de son pays, ont également déclaré leur candidature à la direction de l’instance continentale pour les quatre prochaines années.

Le milliardaire Patrice Motsepe, président des Mamelodi Sundowns, un club de football d’Afrique du Sud, son pays, a également fait acte de candidature.

Les prétendants avaient la possibilité de déposer leur candidature jusqu’au 12 novembre.

Dans la même catégorie