ANG Política/Presidente da República diz que a criação ou extinção dos ministérios não é da competência da ANP ANG Domingo de Tina/ Madrinha do evento promete ajudar a elevar direitos de pessoas com deficiência ACP Ouverture à Kinshasa de la Revue annuelle du programme de coopération RDC-UNICEF 2020-2024 ACP 8ème forum de la SADC: le Premier ministre Ilunkamba exhorte les parlementaires à préserver les acquis de l’alternance ABP Numérique : Sensibilisation à Calavi des agents des collectivités locales sur l’informatisation des actes d’Etat civil et la numérisation des archives ABP Coopération / Coopération : Une délégation du Réseau des chambres des experts européens au cabinet de Louis Vlavonou ABP Santé : Elèves et étudiants sensibilisés aux enjeux de la lutte contre le VIH/Sida à Parakou ABP Social : La journée mondiale des personnes handicapées célébrée à Savalou INFORPRESS PNUD admite que pandemia “destruiu muitos do ganhos” que Cabo Verde tinha alcançado INFORPRESS Hélio Sanches estofficiellementcandidat à l’électionprésidentielle de 2021

Présidentielle 2020 : la vie reprend à Gagnoa 48 heures après le scrutin


  2 Novembre      7        Politique (13263),

   

Gagnoa, 02 nov 2020 (AIP)- La vie a repris dans toute la ville de Gagnoa (230 km d’Abidjan), 48 heures après la fin du scrutin présidentielle du 31 octobre, a constaté l’AIP, le lundi 02 novembre 2020.

Voies principales, marché, pharmacies, banques, supermarchés, tous ont ouvert depuis 09H00 ce lundi matin, rejoignant en cela, les taxis communaux qui circulent et favorisent ainsi le déplacement des personnes et des biens.

« On avait peur pour rien », a fait observer une dame venue faire des provisions au centre-ville. Elle a indiqué venir du village de Bobia, à une vingtaine de km de Gagnoa, sur l’axe Gagnoa-Lakota. Cette voie, fermée à l’aide de branchage par les manifestants, samedi, jour du scrutin, est maintenant ouverte à la circulation, a confirmé une source sécuritaire.

Le quartier de Garahio étaient en ébullition toute la journée de samedi et dimanche, pendant lesquelles, il a été constaté des affrontements entre les jeunes partisans se réclamant de l’opposition politique, dont la coalition avait appelé à la désobéissance civile, et les forces de l’ordre.

Le vote n’avait pu se dérouler pour des « raisons de sécurité », dans plusieurs quartiers de Gagnoa, samedi, dont Soleil, Babré , Zapata et Garahio, où les jeunes avaient posé des barricades et menaçaient de détruire le matériel électoral.

Dans la même catégorie