AGP Société/Présidentielle 2020 : Le CNOSC-DDG prône l’égalité de chance entre les candidats AGP Matam/collectivité: Vers l’élaboration d’un plan de développement local de la commune AIP Visite d’Etat: Les cadres de Bonon remettent au sous-préfet leur livre blanc AIP Des kits scolaires aux meilleurs élèves du canton Fléo de Guiglo AIP Un collège de proximité ouvert à Bonguéra AIP Visite d’Etat: Les chefs traditionnels de Zuénoula plaident pour de meilleurs conditions de travail. AIP Le député de Tengrela promet une cantine pour les élèves du collège de San AIP L’IEP de Tengrela appelle les écoles islamiques à adopter le programme franco-arabe ATOP DES ORGANISMES FORMES A ATAKPAME ATOP LE PROJET « CONCEPT TOGO OBJECTIF 0 » LANCE

Présidentielle 2020: Le Médiateur de la République appelle à des élections non violentes


  22 Juillet      5        Politique (11260),

   

Agboville, 22 juil 2020 (AIP)- Le sous-directeur du renforcement de la Cohésion sociale du  »Médiateur de La République », Kla Konan, a appelé, mardi 21 juillet 2020, au nom de son institution, les têtes couronnées, les guides religieux et la société civile à faire en sorte que l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 se déroule dans un climat paisible, dénué de toutes formes de violence.

M. Kla, qui conduisait une délégation du  »Médiateur de la République » dans l’Agnéby-Tiassa en vue de la mise en place d’une stratégie de construction d’une paix durable en Côte d’Ivoire, a estimé que les élections ne devraient pas être une occasion d’affrontement physique.

Il s’agit, selon lui, d’un jeu démocratique et non la guerre. Et à ce titre, l’affrontement devrait se faire dans les urnes où chacun va faire son choix. Puis à la fin, c’est la délibération à l’issue de laquelle le perdant devrait reconnaître sa défaite quand le gagnant devrait embrasser son adversaire malheureux et c’est la Côte d’Ivoire qui gagne.

Par contre, a-t-il poursuivi, celui qui n’est pas satisfait du résultat sorti des urnes devrait s’en tenir aux mécanismes légaux pour des réclamations.

Sur la question, l’évêque du diocèse d’Agboville, Alexis Touably Youlo a souhaité que le peuple ivoirien, épris de paix, regarde ces élections qui arrivent avec sérénité pour éviter une nouvelle guerre aux conséquences incalculables pour tous et principalement pour la Côte d’Ivoire, la mère patrie.

Par ailleurs, les fonctions, les missions et la saisine de l’institution ‘’Le Médiateur de la République’’ ont été expliquées à la chefferie traditionnelle, aux guides religieux et à la société civile, tous acteurs dans la prévention et la gestion des conflits dans leurs zones de compétence.

Dans la même catégorie