MAP Eliminatoires AfroBasket 2021 : le Maroc s’incline face au Cap Vert (73-80) APS L’ÉTUDIANT MOUHAMADOU LAMINE KÉBÉ REMPORTE LE GRAND PRIX DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE POUR L’INNOVATION NUMÉRIQUE APS « NA SET » : DES VOIX MISES AU SERVICE DE LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT SUR LA PETITE-CÔTE APS THIAROYE-SUR-MER : LE MAIRE PLAIDE POUR UNE MEILLEURE PRISE EN COMPTE DE SA COMMUNE DANS LES PROJETS DE L’APIX APS POLITIQUES TERRITORIALES, UNE PLUS-VALUE À LA BONNE GOUVERNANCE (CONSEILLER HCCT) APS PROJET PIKINE IRRÉGULIER SUD 2 : DES KITS D’HYGIÈNE AUX POPULATIONS ET ACTEURS INSTITUTIONNELS APS UNE ’’TABLE DES INFRACTIONS’’ POUR RÉDUIRE LES MANDATS DE DÉPÔT ET LES LONGUES DÉTENTIONS APS LES SCIENTIFIQUES INVITÉS À SORTIR DES UNIVERSITÉS ET DES LABORATOIRES AGP Boké-Coopération : Revue annuelle régionale des Plans Opérationnels de Travail 2020 du Système des Nations Unies AGP Guinée/Natation : Démarrage du championnat le 12 décembre prochain à Conakry

Présidentielle 2020: Le préfet de Dabou lance un appel au calme


  20 Octobre      22        Politique (13092),

   

Dabou, 20 oct 2020 (AIP)- Le préfet du département de Dabou, N’zi Kanga Rémi, a lancé mardi 20 octobre 2020, un appel au calme et à la paix, suite aux antagonismes politiques qui se muent en conflit intercommunautaire.

« Depuis ce lundi, la violence s’est installée dans notre ville. Les actions de désobéissance civile, sont en train de s’orienter vers des terrains sensibles pour se muer en conflit inter communautaire », a relevé M. N’zi.

Pour lui, cette situation n’honore pas le département qui est réputé pour son hospitalité et son modèle de « vivre ensemble ». Déplorant, les violences survenues la veille, il a invité les hommes politiques « qui tirent les ficelles », les autochtones (Adjoukrou) et les allogènes (Malinké) au calme et à la retenue.

« La vie continuera après les élections. Nous allons reprendre nos activités, nos amitiés, nos collaborations alors sachons raison garder », a-t-il plaidé. Le bilan des récents événements fait état d’une dizaine de blessés dont deux graves ont été évacués à Abidjan et aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée.

Le préfet des Grands-Ponts a invité toutes les parties, les religieux, les chefs de villages, les communautés ethniques et les jeunes à une grande rencontre jeudi à la mairie.

Dans la même catégorie