AGP Gabon/Agriculture: Les ministres de la CEEAC en conclave à Libreville AGP Gabon/Education: La CONASYSED réclame les travaux du dialogue social AGP Gabon: Les centrales syndicales des agents publics lancent un mouvement d’humeur MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : un mort et des blessés dans des affrontements MAP Hausse de 51% des engagements de la BAD en faveur des Etats fragiles sur 2014-2019 MAP Gabon : découverte des plus hautes mangroves du monde atteignant 60 mètres ANP Lancement des travaux de construction de la cimenterie de Kao : Concrétisation d’un projet longtemps attendu ! APS LES CHANTIERS DE L’OMVG RÉALISÉS À 95 % À KAOLACK (SG) APS MATAR BÂ PARTICIPE À UN SOMMET INTERNATIONAL SUR LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE GNA UN 75th Anniversary: Time for sober reflection

Présidentielle 2020: Le Premier ministre Hamed Bakayoko appelle l’opposition à revenir dans la joute politique


  17 Octobre      10        Politique (12046),

   

Abidjan, 17 oct 2020 (AIP)– Le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, a appelé samedi 17 octobre 2020 les partis de l’opposition notamment le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et le Front populaire ivoirien (FPI) à revenir dans la joute politique, à travers leur participation au processus électoral de la présidentielle du 31 octobre 2020.

« J’invite les candidats à représenter leurs militants et leur courant de pensée, je les invite à cesser et à retirer leurs mots d’ordre de boycott qui se traduisent par des actes de violence », a déclaré Hamed Bakayoko, à la Primature, face à des représentants des partis politiques, excepté ceux du PDCI et du FPI.

Pour le chef du gouvernement, à partir du moment où des représentants de partis politiques ont fait acte de candidature et au élaboré un projet de développement, il est évident qu’ils adhèrent au processus électoral.

Il espère ainsi que « les candidats hésitants » ou qui appellent au boycott reviendront à de meilleurs sentiments. « La réalité est tout autre, la Côte d’Ivoire est en paix, elle avance et c’est important pour notre pays que nous ayons ces élections à bonne date car les situations de vide ouvrent les portes à toutes les aventures », a ajouté Hamed Bakayoko.

Le Premier ministre a toutefois assuré que le gouvernement est ouvert au dialogue et à la concertation. « J’invite l’opposition pour que nous puissions dialoguer. Quelque soit le niveau de contradiction, nous ne devons jamais nous arrêter de dialoguer, le gouvernement gardera sa main tendue pour ce dialogue à tout moment », a-t-il affirmé.

Les candidats à l’élection présidentielle du FPI et de PDCI on annoncé jeudi, un boycott des élections.

Dans la même catégorie