INFORPRESS Presidente da Comissão Nacional de Eleições diz que o processo eleitoral decorreu com “normalidade” INFORPRESS CPLP e Ministério da Educação de Cabo Verde realizam conferência internacional em formato virtual INFORPRESS Autárquicas 2020: Deficientes visuais votaram sozinhos pela primeira vez em Cabo Verde INFORPRESS Futebol: Garry Rodrigues chegou ao Al-Ittihad e fez uma assistência para o golo do empate INFORPRESS Eleições em 2021: Tudo farei para que não exerça nem mais um dia após o término do meu mandato – Jorge Carlos Fonseca INFORPRESS Ministério da Educação suspende actividades nas escolas do País hoje para higienização INFORPRESS José Maria Neves é vencedor do Prémio Carreira IV edição da Gala Prémios da Lusofonia INFORPRESS Música: Grupo 47 Atitude lançam no single denominado “Na casa” INFORPRESS ONU mobiliza cerca de 1,6 milhões de dólares para ajudar Cabo Verde a mitigar os efeitos da pandemia AIP Développement du commerce international post-Covid 19 : la Tunisie et 12 pays d’Afrique subsaharienne se rencontrent courant novembre

Présidentielle 2020 : Les acteurs de la sécurisation du scrutin se forment sur la gestion démocratique des foules


  9 Octobre      8        Politique (12222),

   

Yamoussoukro, 9 oct 2020 (AIP) – Les autorités préfectorales et les commandants des forces de sécurité intérieure chargés du maintien de l’ordre public sont en formation depuis, jeudi 8 octobre 2020, à Yamoussoukro, sur la gestion démocratique des foules à l’initiative de la commission électorale indépendante (CEI) et son partenaire, le programme des Nations unies pour le développement (PNUD) dans la perspective d’une présidentielle du 31 octobre apaisée.

L’organisation de cet atelier vise, selon les initiateurs, à contribuer au renforcement des capacités des participants en matière de gestion démocratique des foules, « en vue d’assurer une bonne coordination de leurs actions sur le terrain, de confirmer la chaîne des responsabilités et de clarifier les rôles de ces parties prenantes dans le cadre du maintien et du rétablissement de l’ordre public ».

Présent à l’ouverture de l’atelier pour le compte du gouvernement, le directeur de cabinet du ministre de l’Administration et du Territoire, Amani Ipou Félicien, a affirmé que « le thème tient sa pertinence de ce que nous sommes dans un contexte électoral ouvert pour les formations politiques, les leaders d’opinion multiplient les rassemblements au cours des diverses manifestations pour leurs partisans, et ce, pendant la période préélectorale, électorale et poste électorale ».

La gestion des masses étant devenue un déterminant de la bonne conduite du processus électoral, elle appelle des dispositions particulières. C’est pourquoi le président de la CEI, Coulibaly Kuibiert Ibrahime, a révélé l’élaboration d’un guide synthèse de sécurisation des élections et une fiche réflexe qui seront mis à la disposition des agents des forces de l’ordre engagées dans la sécurisation de l’élection du 31 octobre.

« La sécurisation du processus et surtout du scrutin demeure un enjeu majeur pour la commission électorale indépendante en ce qu’elle impacte sérieusement la sincérité du scrutin », a souligné M. Coulibaly dont l’institution communique depuis trois jours à Yamoussoukro avec le corps préfectoral, les forces de défense et de sécurité et la société civile sur le mode opératoire du scrutin ainsi que sur le plan de sécurisation.

Dans la même catégorie