ANGOP Covid-19 : Angola regista 207 recuperados e 68 novos casos APS THIÈS : ’’ESPACE NDUGU’’, UN PROJET POUR MODERNISER LE PETIT COMMERCE DANS LES QUARTIERS APS HAUSSE DES CAS DE COVID-19 : MACKY SALL DEMANDE LE RENFORCEMENT DES CONTRÔLES SYSTÉMATIQUES DU PORT DU MASQUE AIP La GESTOCI teste son dispositif de sécurité sur ses installations AIP Le nouveau directeur régional de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle veut accompagner les responsables d’établissement AIP le gouvernement burkinabé estime a hauteur de 113 millions d’euros le soutien de l’union européenne AIP Plus de 2200 nouvelles cartes nationales d’identité disponibles à Dimbokro AIP Bientôt des logements pour les agents des Eaux et Forêts à Songon GNA Rebecca Foundation funds Okaikoi South Ultramodern Community Library APS UNE STRATÉGIE NATIONALE POUR LA RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHE EN GESTATION

Présidentielle 2020 : les observateurs libéraux et démocrates saluent la CEI « pour la bonne organisation du scrutin »


  2 Novembre      15        Politique (13215),

   

Abidjan, 02 nov 2020 (AIP)- La Mission internationale d’observation des libéraux et démocrates « félicite les organes de gestion et de supervision pour la bonne organisation du scrutin » et rend hommage au peuple de Côte d’Ivoire « pour sa maturité exemplaire et pour son sens élevé des responsabilités ».

A l’issue de la mission qui a duré du 28 octobre au 02 novembre 2020, la délégation a condamné les violences causées par l’appel d’une partie de l’opposition à la « désobéissance civile », exprimé sa compassion à l’ensemble des familles des victimes et appelé les autorités compétentes à traduire les responsables de ces incidents devant la justice.

Les observateurs saluent l’approche pondérée du Gouvernement qui a appelé au calme et à la retenue durant la campagne et le jour du scrutin, et encouragent les acteurs politiques à privilégier le dialogue, à faire preuve de retenue et à utiliser les voies légales pour les éventuels recours et invitent l’ensemble de la classe politique à s’inscrire résolument dans l’ensemble des processus électoraux à venir, a déclaré leur porte-parole, le député fédéral belge, Michel Maegd.

La campagne électorale, s’est déroulée dans l’ensemble, « de façon transparente, ouverte et démocratique, dans le respect des dispositions légales relatives à la liberté d’expression et de rassemblement », rapporte la Mission internationale d’observation des libéraux et démocrates, selon les observateurs de cette mission.

Ils notent avec satisfaction que « dans tous les bureaux de vote visités, les membres de la mission ont pu constater un déroulement normal du scrutin, dans le calme et la sérénité », que tous les bureaux de vote visités ont reçu « la dotation complète de matériel électoral et ont pu travailler dans des conditions efficientes » et que « les électeurs ont pu exercer leur droit de vote conformément aux dispositions ».

Pour la mission, l’usage des tablettes digitales pour la vérification de l’identité des électeurs a contribué à la sécurisation et à la crédibilité du processus, tandis que la presse a relaté des incidents ayant empêché le vote dans certaines circonscriptions électorales. « Un phénomène semble-t-il isolé dans la mesure où la Mission n’a pas observé de tel incidents dans les bureaux visités ».

Si la participation électorale dans les bureaux de votes était variable d’un bureau de vote à un autre, le scrutin a tenu compte du genre dans son organisation, avec une présence remarquée de femmes, ainsi que dans le décompte des électeurs, qui spécifiait la mention du sexe.

La Mission internationale d’observation des libéraux et démocrates comprenait huit membres venus de Bulgarie, de Belgique, de Roumanie, du Mali, du Maroc et du Royaume uni.

(AIP)

Dans la même catégorie