ANP Le Ministre burkinabé des Mines et des Carrières reçu par le Président Issoufou ANP Le Président Issoufou reçoit le Secrétaire Exécutif du Comité Interparlementaire du G5 Sahel ANP Diffa N’Glaa : 60 milliards de F CFA d’investissements dans les infrastructures ACI CONGO : QUINZE FEMMES VULNÉRABLES FORMÉES SUR DES MÉTIERS GÉNÉRATEURS DE REVENUS GNA Bawumia commissions Education Staff Development Institute at Saltpond GNA Chief of Staff inaugurates water projects in Tano North Municipality GNA PPAG ends GUSO project MAP Le leadership régional du Royaume en matière de lutte contre le changement climatique salué par un responsable nigérien MAP Les Etats-Unis réaffirment que l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara est « sérieuse, crédible et réaliste » GNA Retail campaign serving us well-Asokwa NPP Secretary

Présidentielle 2020 : Un candidat recalé dénonce ‘des défaillances’ dans le système de parrainage par les électeurs


  2 Octobre      13        Politique (12369),

   

Abidjan, 02 oct 2020 (AIP)- Le candidat indépendant à l’élection présidentielle dont le dossier a été rejeté par le conseil constitutionnel, Mé N’Guessan, a dénoncé le lundi 28 septembre 2020, des ‘défaillances’ dans le système de parrainage par les électeurs.

« Pourquoi la fiche de parrainage n’était pas disponible, ne serait-ce que trois mois avant la date de dépôt des dossiers de candidature, si l’objectif était vraiment de s’assurer de l’assise au plan national du candidat, d’autant plus que la liste électorale de référence qui nous a été remise par la CEI et avec laquelle nous avons contrôlé les parrainages était celle de 2018 ? », s’est-il interrogé lors d’une conférence de presse à Abidjan.

M. Mé a déploré aussi le fait qu’en cas de multiples parrainages par un même électeur, le parrainage soit accordé au candidat qui déposerait en premier son dossier à la CEI, sans tenir compte de la date de parrainage des candidats qui figure sur la fiche.

« La défaillance dans la collecte des signatures se situe au niveau du logiciel qui nous a été donné par la CEI pour l’enregistrement électronique des parrainages. Toutes les fonctions de ce logiciel Excel ont été désactivées de sorte qu’on ne puisse savoir si un nom a été enregistré plus d’une fois ou pas encore », a-t-il ajouté.

« En clair, nous avons l’impression que tout a été mis en œuvre pour que le plus grand nombre de candidats soient éliminés, quelles que soient leurs prouesses, car aucun de tous ceux qui ont reçu des notifications et qui y ont répondu favorablement n’a été retenu », a conclu Mé N’Guessan.

Dans la même catégorie