ANG Bancada Parlamentar de PAIGC promete mover queixa contra mesa da ANP ATOP SANTE DES MERES ET DES ENFANTS DU TOGO : L’ONG « COURSIER D’HOPITAL INTERNATIONAL » SIGNE UN PARTENARIAT AVEC L’ATBEF ATOP LA PRESIDENTE DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE DU BENIN ET L’AMBASSADEUR DU SENEGAL AU TOGO CHEZ LE PREMIER MINISTRE ATOP EDITION 2020 DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA : UNE CONFERENCE DEBAT MARQUE LA CELEBRATION APS PLAIDOYER DE MAIRES POUR PLUS DE MOYENS DE LUTTE CONTRE LES FEUX DE BROUSSE APS LE SYNTTAS DÉCRÈTE 72 HEURES DE GRÈVE RENOUVELABLES APS COVID-19 : LANCEMENT DE L’ALLIANCE POUR LA RÉPONSE À L’INFODÉMIE SUR LE CONTINENT APS LE COORDONNATEUR DE L’UVS PRÔNE UNE POLITIQUE GLOBALE D’USAGE DU NUMÉRIQUE AIP L’extinction de la télévision analogique démarre à partir du 1er janvier 2021 AIP Save the children présente son plan opérationnel 2020 sur l’éducation des OEV à Bondoukou

Présidentielle américaine : Des médias stoppent en cours de route la dernière allocution de Trump


  6 Novembre      9        Politique (13197),

   

Conakry, 06 nov. (AGP)-Plusieurs télévisions américaines ont décidé jeudi, 05 novembre d’interrompre la diffusion d’une allocution du Président Donald Trump, estimant qu’il faisait de la désinformation. Même Fox News a rappelé que le résultat du vote n’était pas encore connu, alors que Trump venait une nouvelle fois de s’auto-déclarer vainqueur.

 

Alors que le dépouillement des voix se poursuit, il venait de dire, depuis la Maison-Blanche, qu’il allait gagner « facilement » si « les votes légaux » étaient comptés, mais que si l’on incluait « les votes illégaux », les démocrates pouvaient « essayer de nous voler l’élection ».

 

Très vite, la chaîne MSNBC a cessé sa diffusion en direct. « Bon, nous voilà encore dans la position inhabituelle de (devoir) non seulement interrompre le Président des États-Unis, mais aussi de corriger le président des États-Unis », a lâché le présentateur, Brian Williams.

 

A préciser que vingt-quatre heures après la fin d’une présidentielle américaine marquée par une participation historique, on ne savait toujours pas, si Donald Trump allait rester quatre ans de plus à la Maison-Blanche ou si le démocrate Joe Biden allait le pousser dehors à l’issue d’un vote marqué par une participation historique : 160 millions d’Américains ont voté (66,9 % de participation), soit 30 millions de plus qu’il y a quatre ans.

Dans la même catégorie