GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC GNA NDC to hold symposium Monday in honour of Rawlings GNA Mad Justina Owusu-Banahene, an in-born leader with self-confidence GNA Rawlings’ legacy would lead all to hunger and thirst for probity and accountability GNA Accra International Conference Centre ready for Rawlings’ funeral GNA Dislabelled, Pitch Hub to empower PWDs small business owners GNA FDA destroys 5 tonnes of unwholesome products in Koforidua

Présidentielle au Niger : 2e tour entre le candidat du parti au pouvoir Bazoum et l’ex-président Ousmane


  3 Janvier      12        Société (27687),

   

Niamey, 03/01/2021 (MAP)- Le deuxieme tour de la présidentielle au Niger opposera le candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS, au pouvoir), Mohamed Bazoum, arrivé en tête du 1er tour tenu le 27 décembre avec 39,33% des suffrages et l’ancien président Mahamane Ousmane, deuxième avec 16,99%, selon les résultats annoncés par la commission électorale.

Ancien ministre de l’Intérieur et bras droit du président sortant Mahamadou Issoufou, M. Bazoum, est appelé à trouver des alliances avant le 2e tour, prévu le 20 février.

Le taux de participation du scrutin est de 69,67%, avec 5,2 millions de votants sur 7,4 millions d’électeurs inscrits (pour une population de 23 millions d’habitants), selon ces résultats rendus publics samedi et qui doivent être validés par la Cour constitutionnelle.

Les anciens Premiers ministres Seini Oumarou, 3e, et Albadé Abouba, 4e, obtiennent respectivement 8,95% et 7,07% des suffrages, devant l’ancien ministre des Affaires étrangères Ibrahim Yacouba, 5e avec 5,38% des voix.

L’autre ancien président en lice, Salou Djibo, est arrivé 6e avec 2,99% de suffrages.

Le Niger vivra pour la première fois de son histoire une transition entre chefs d’Etat à travers les urnes.

Aux élections législatives, qui étaient couplées au scrutin présidentiel, le parti de MM. Bazoum et Issoufou, le PNDS, est tout près de la majorité absolue avec 80 sièges sur 161, alors que 5 sièges de la diaspora restent à attribuer (166 députés au total).

Dans la même catégorie