AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Cent quarante-quatre nouveaux cas enregistrés lundi APS MACKY SALL PROMET UNE RÉORIENTATION DES ALLOCATIONS BUDGÉTAIRES EN FAVEUR DE L’EMPLOI APS LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE L’ALLÈGEMENT DU COUVRE-FEU À DAKAR ET À THIÈS APS L’ÉDITION 2021 DE LA CAN U17 ANNULÉE (MÉDIAS) APS DES FEMMES LEADERS POLITIQUES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN DIALOGUE CONSTRUCTIF APS HIÈS REÇOIT SA DEUXIÈME DOTATION DE VACCINS ANTI-COVID GNA COVID-19 Vaccination: GHS vaccinates 300,000 people within a week ANGOP COVID-19: ANGOLA DETECTA VARIANTES SUL-AFRICANA E INGLESA ANP Diffa : Forte mobilisation des femmes à la célébration de la journée du 8 mars dans la ville ANP Présidentielle au Niger : Mahamane Ousmane dépose un recours devant la Cour Constitutionnelle

Présidentielle au Niger : Le candidat de l’opposition dénonce un hold-up électoral


  23 Février      8        Politique (15766),

   

Niamey, 23 février (ANP) – Le candidat au second tour de l’élection présidentielle nigérienne, l’ancien Président Mahamane Ousmane du parti Renouveau Démocratique et Républicain (RDR Tchanji, Opposition) a dénoncé, dans un communiqué publié ce mardi 23 février 2021 à quelques heures de la proclamation des résultats globaux provisoires dudit scrutin par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), ce qu’il a appelé un hold-up électoral en cours au Niger.

Appréciant le processus électoral qui l’oppose au candidat du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS Tarayya, au pouvoir), M. Mohamed Bazoum, indique y avoir observé des « graves manquements » citant, entre autres, « la substitution des PV issus des bureaux de vote par des PV préétablis, l’achat des consciences, le vol d’urnes, les menaces et intimidations des électeurs, etc.

Aussi, a-t-il exigé « la suspension immédiate » de la publication des résultats dudit scrutin, avant de « demander à tous les Nigériens soucieux de la préservation des valeurs fondamentales de la République et de la démocratie de se mobiliser comme un seul homme pour faire échec à ce hold-up ».

Ce communiqué, note-t-on, a été publié alors que la CENI s’apprêtait à proclamer les résultats globaux provisoires du scrutin du dimanche 21 février 2021 après avoir compilé l’ensemble des résultats des 266 communes du Niger et qui donnaient M. Bazoum Mohamed vainqueur avec 2.501.459 voix, soit 55,75% des suffrages exprimés valables (4.487.195 votants), contre 1.985.736 (44,25%) voix pour M. Mahamane Ousmane.

Lors de ce scrutin et selon les résultats proclamés par la CENI, quelque 4.684.572 sur les 7.446.556 électeurs nigériens inscrits se sont déplacés dans 25.830 bureaux de vote, soit un taux de participation de 62,91%.

Ces résultats, note-t-on, seront transmis à la Cour Constitutionnelle qui procédera, après avoir épuisé les éventuels recours, à la proclamation des résultats définitifs et donc à la désignation du futur Président de la République. Ce qui consacrera le premier passage démocratique du pouvoir entre un Président démocratiquement élu et un autre au Niger.

Dans la même catégorie