AIP Une Ong appelle la classe politique à privilégier l’apaisement AIP La gendarmerie conseille la vigilance aux populations de Danané AIP Les autorités préfectorales appellent les chefs de Ferkessédougou à exercer leurs prérogatives AIP Le maire d’Arrah initie une tournée de remerciement après la visite d’Etat AIP Un collège de proximité à ouvert dans un village de Tengrela AIP Le ministre Gaoussou Touré appelle à la cohésion sociale et à la paix à Grand-Bassam APS LE DISTRICT SANITAIRE ET L’ALCOOL, CHEVAL DE BATAILLE DES JEUNES À RANÉROU AIP Le prix BJKD 2020 remporté par une jeune fille Inforpress Chefe do Governo representa Cabo Verde na 75ª Assembleia-Geral da ONU Inforpress Brava: Sociedade Cabo-verdiana de Música está a trabalhar para “combater” a insularidade – Responsável

Présidentielle en RDC : 12.000 policiers pour sécuriser le scrutin


  19 Décembre      44        Politique (11252),

   

Kinshasa, 19/12/2018 (MAP) – Quelque 12000 policiers seront déployés à travers le pays pour sécuriser les élections, prévues le 23 décembre en République démocratique du Congo (RDC), a annoncé le porte-parole de la police nationale congolaise (PNC), le colonel Pierrot Mwanamputu.

« La police nationale vient de recevoir un appui important en homme et en logistique, 12 000 hommes, sortis récemment de différents centres d’instructions et écoles de police. Nous sommes en train de les déployer à travers tous les commissariats provinciaux pour permettre à tous les électeurs d’aller déposer dans l’urne dans la sérénité les bulletins des candidats qu’ils se seront choisis », a expliqué le colonel Mwanamputu, cité par la radio onusienne Okapi.

D’après le porte-parole de la police nationale congolaise, plusieurs dispositions ont été prises aussi pour l’encadrement de cette dernière semaine de toutes les processions dues au retour des différents candidats présidents dans la capitale.

Toujours dans le cadre des élections, le gouvernement provincial de Kinshasa a décidé, mercredi, de suspendre sur toute l’étendue de la capitale des activités de campagne électorale de l’ensemble des candidats président de la République, sans exception aucune, selon un communiqué du gouverneur de Kinshasa André Kimbuta.

D’après la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la campagne électorale prend fin le vendredi 21 courant à minuit.

Par ailleurs, le Conseil de sécurité de l’ONU avaient appelé, mardi, toutes les parties prenantes au processus électoral à rejeter toute forme de violence, les invitant à faire preuve de retenue dans leurs actions et leurs déclarations, en s’abstenant de toute provocation.

Dans la même catégorie