Inforpress São Vicente: Governo vai abrir três centros de dia e reabilitar centros Nhô Djunga e de Emergência Infantil – ministro Inforpress Projecto CIRAWA tem dimensão “muito grande” sobre questões climáticas na agricultura na África Ocidental – coordenador Inforpress Nelson Freitas lança seu sétimo álbum « BlackButterfly » Inforpress Governo reforça conectividade aérea doméstica e internacional para impulsionar turismo – ministro Inforpress Governo aprova proposta de lei que cria Comissão Nacional Organizadora das celebrações dos 50 anos da independência nacional Inforpress Governo anuncia aprovação do segundo plano contra o tráfico humano para o horizonte 2024-2027 Inforpress “Criar Oportunidades e Conectar Futuros” é o lema da 1ª Cimeira de Investimento e Financiamento Jovem AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La ministre de la Culture félicite les lauréats du prix « Alberto Cortina » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Trois principaux décrets pour la mise en œuvre du nouveau Statut général, selon le DG de la Fonction publique AIB Plus de 200 invités au 4e symposium international «Translog Africa» prévu du 27 au 29 février à Ouagadougou

Présidentielle en RDC: l’opposant Martin Fayulu confirme sa candidature


  30 Septembre      20        Politique (24789),

 

Kinshasa, 30/09/2023 (MAP) – L’opposant Martin Fayulu a confirmé samedi à Kinshasa sa candidature à la présidentielle du 20 décembre prochain en République démocratique du Congo (RDC).

Il affrontera notamment l’actuel président Félix Tshisekedi, au pouvoir depuis janvier 2019, candidat à sa réélection.

« La coalition Lamuka (« Réveille-toi », en lingala) a décidé de déposer ma candidature pour la présidentielle », a déclaré devant la presse Martin Fayulu.

« Nous allons continuer à nous battre pour exiger la transparence des élections. Nous ne l’avons pas eue par l’audit du fichier électoral, nous l’aurons dans la surveillance » du vote, a ajouté l’opposant.

Dès juillet 2022, son parti Ecidé (Engagement pour la citoyenneté et le développement), qui appartient à la coalition Lamuka, avait fait de Martin Fayulu son candidat officiel pour la prochaine présidentielle, scrutin couplé aux élections législatives, provinciales et municipales.

A la présidentielle de décembre 2018, M. Fayulu avait parmi ses concurrents le candidat du pouvoir d’alors, Emmanuel Ramazani Shadary, et celui de la formation historique d’opposition Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Félix Tshisekedi.

Ce dernier avait été proclamé vainqueur avec 38,5% des voix, Martin Fayulu arrivant en 2e position (34,8%) et Emmanuel Ramazani en 3e (23%).

M. Fayulu, lui, affirmait l’avoir emporté avec 61% des voix et criait au « putsch électoral ». Félix Tshisekedi dément et assure avoir bien remporté l’élection.

 

Dans la même catégorie