GNA NPP Parliamentary Candidate for Bibiani seeks God’s Protection GNA Unemployed grabbed over auto theft GNA Lucky Ayisah wins 2020 Gold Fields PGA Championship APS DES INGÉNIEURS CHINOIS SERONT LÀ AU MOIS DE DÉCEMBRE POUR LA RÉHABILITATION DU STADE, SELON MATAR BA APS A NIAMEY, L’OCI ADOPTE UNE RÉSOLUTION CONTRE LE TERRORISME AIP Côte d’Ivoire-AIP/Journée internationale des droits de l’enfant: les parents appelés à entourer leurs enfants d’amour AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 270 jeunes de Bédiala bénéficieront de financements d’ici fin 2020 (Ministre de la promotion de la jeunesse) AIP Côte d’Ivoire –AIP / Réhabilitation prochaine du barrage Tialoni (Boundiali) APS L’ANPS OFFRE DES KITS SANITAIRES AUX JOURNALISTES SPORTIFS DE THIÈS APS UN PROGRAMME NATIONAL DE RENOUVELLEMENT DU PARC PIROGUIER LANCÉ À MBOUR

PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : LE CHEF DES OBSERVATEURS DE LA CÉDÉAO OPTIMISTE


  31 Octobre      12        Politique (13106),

   

Abidjan, 30 oct (APS) – Le chef de la mission d’observation électorale de la Cédéao se dit optimiste pour le scrutin présidentiel qui se tient samedi en Côte d’Ivoire, en dépit de profondes divergences entre la majorité et l’opposition.

’’Je suis optimiste parce que tout peut se passer d’ici demain. Je m’adresse à toute la classe politique ivoirienne, à ceux qui participent à l’élection, à ceux qui ne participent pas. Nous sommes tous là en tant qu’Africains (…)’’, a déclaré Cheikh Hadjibou Soumaré vendredi au sortir d’une rencontre avec le candidat indépendant Kouadio Konan Bertin dit KKB.

’’Je souhaite que ces élections puissent se dérouler dans la transparence et dans la paix, je souhaite que tous les hommes politiques puissent réfléchir sur beaucoup de choses dans nos pays, sur la souffrance des populations. Comment, faut-il faire pour gérer ces situations’’, a dit M. Soumaré.

Selon lui, « la Côte d’Ivoire a beaucoup donné à l’UEMOA et à la CEDEAO’’, l’Union économique et monétaire ouest-africaine et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Ces élections « sont certes difficiles, mais elles ne le sont pas aussi. Il suffit que nous nous y mettions, que nous essayons de travailler ensemble’’.

’’Nous sommes superviseurs des élections, nous ne sommes pas des censeurs. Nous supervisions pour voir si les choses se déroulent correctement. Je vais voir les autres candidats pour échanger avec eux (….). Nous sommes des Africains, traitons nos affaires en tant qu’Africains’’, a-t-il indiqué.

Quatre candidats sont en lice pour cette élection, dont le président sortant, Alassane Dramane Ouattara, candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la paix et la démocratie (RHDP).

Pascal Affi Nguessan du Front populaire ivoirien (FPI), est également en lice, de même l’ancien président Henri Konan Bédié du PDCI-RDA et l’indépendant Kouadio Konan Bertin dit KKB.

La campagne électorale a pris fin jeudi à minuit.

Seuls deux de ces candidats, le président sortant et l’indépendant Kouadio Konan Bertin, ont véritablement battu campagne, les deux autres étant dans une logique de « désobéissance civile » consistant à contester la candidature de Alassane Dramane Ouattara.

Henri Konan Bédié et Pascal Affi Nguessan ont toute la campagne durant maintenu leur mot d’ordre de désobéissance civile pour notamment « le retrait de la candidature anticonstitutionnelle et illégale d’Alassane Ouattara ».

Ils réclament dans le même temps « la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) et du Conseil constitutionnel », « l’audit international de la liste électorale », « le retour des exilés et la libération des prisonniers politiques ».

Dans la même catégorie