AIP Côte d’Ivoire/ La direction des Eaux et Forêts de M’Bahiakro dotée d’un véhicule d’intervention AIP Côte d’Ivoire/ Le déficit d’enseignants qualifiés pourrait s’accentuer dans la DRENT-FP d’Aboisso (chef de l’Antenne pédagogique ) AIP Le préfet de région, préfet du département de Bouaflé, Beudjé Djoman Mathias ANG « Vazadouro de lixo de Antula ameaça saúde dos populares locais », afirma responsável de saneamento da CMB ANG « Sucessivos governos ignoram estratégias da defesa militar do país », diz o CEMFA ANG Partidos políticos defendem observância das leis que regulam processo eleitoral ANP Niger : La prévalence du diabète de 4,3% est une des plus élevées de la sous-région (Ministre) MAP Kenya: Huit armes à feu, des relevés bancaires et des appareils électroniques saisis aux bureaux et domicile du gouverneur de Migori ABP Les quotidiens à fond sur l’exécution du budget de l’Etat gestion 2019 ANP Le pétrole a procuré des recettes cumulées de plus 650 milliards de FCFA et créé 7000 emplois au Niger

Prêt de 75 millions € de la BAD au Maroc pour l’extension et la modernisation de l’aéroport international de Rabat-Salé


  6 Novembre      70        Economie (20995),

   

Abidjan, 06/11/2018 (MAP) – Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD), réuni à Abidjan, a approuvé un prêt de 75 millions d’euros au profit du Maroc pour l’extension et la modernisation de l’aéroport international de Rabat-Salé.

Cet appui financier vise à « renforcer la compétitivité et l’attractivité de la zone économique Rabat-Salé pour en faire un hub régional », indique mardi un communiqué de la BAD.

Ce prêt « permettra ainsi de répondre à la hausse du trafic aérien pour une zone en plein essor économique autour de la capitale marocaine et répondre aux besoins logistiques grandissants des opérateurs économiques du pays », selon le communiqué.

Cette opération contribuera également au « redimensionnement, à plus grande échelle, des infrastructures et des équipements afin d’assurer un service de qualité, conforme aux standards internationaux, permettant au Maroc de faire face à un trafic aérien en croissance moyenne de 6% par an », ajoute la même source.

Alignée sur la Stratégie décennale 2013-2022 de la BAD et sa politique de développement des transports, cette opération est conforme à deux de ses 5 grandes priorités, notamment, « Intégrer l’Afrique » et « Industrialiser l’Afrique ».

Selon le directeur général de la BAD pour la région Afrique du Nord Mohamed El Azizi, « développer encore plus la destination Maroc et renforcer sa compétitivité logistique est une priorité stratégique de la Banque africaine de développement pour favoriser les conditions d’une croissance durable et partagée ».

« Nous passons donc à des capacités bien supérieures. Avec ce projet, l’aéroport verra ses capacités, fret et passagers, quadrupler. Cette dynamique de développement sera inclusive avec la création attendue de 1.700 emplois directs » a indiqué, pour sa part, la responsable-pays de la Banque au Maroc, Leila Farah Mokaddem.

« Avec de nouvelles lignes qui seront développées à partir de l’aéroport de Rabat-Salé pour compléter l’offre de l’aéroport de Casablanca, cette opération soutiendra le processus d’intégration régionale » a précisé, de son côté, Achraf Tarsim, Chef de division régional en charge de l’énergie, des transports et du secteur financier.

Le partenariat entre le Maroc et le Groupe de la BAD, qui date de près d’un demi-siècle, compte plus de 160 projets et programmes totalisant un engagement financier de plus de 8,8 milliards d’euros.

Ces financements, dont plus de 80% sont dédiés aux infrastructures de base, couvrent différents secteurs, notamment, l’énergie, l’eau, les transports, l’agriculture ainsi que le développement social.

Dans la même catégorie