GNA Labour Commission to serve GRNMA with order for compulsory arbitration GNA President presents 10,000 beds to MoH GNA Security Personnel, Casual Workers take up nurses minor roles in hospitals GNA Majority Leader calls for reforms in parties’ structure to stem monetization GNA Epixode encourages healthy rivalries among musicians GNA Kotoko donates to juvenile footballers involved in accident GNA Kotoko seeks growth through solid administrative structures ANGOP Covid-19: Angola regista 119 novos casos GNA Panpansokroke launches four-year development plan GNA Vice President Bawumia inaugurates Oti Regional House of Chiefs

PRÉVENTION DU PALUDISME SAISONNIER : 229.000 ENFANTS CIBLÉS À TAMBACOUNDA


  24 Juillet      4        Santé (7411),

   

Tambacounda, 24 juil (APS) – Deux cent-vingt-neuf mille enfants âgés de trois mois à dix ans sont ciblés dans la région de Tambacounda (est), dans le cadre de la campagne de chimio prévention du paludisme saisonnier, lancée vendredi.

Cette campagne initiée par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, à travers la région médicale de Tambacounda, se poursuivra jusqu’au mois d’octobre prochain.

« Notre objectif cette année est de toucher 229.000 enfants. Nous espérons tout comme l’année passée vacciner 90 % d’entre eux », a indiqué le médecin-chef du district sanitaire de Tambacounda, Tidiane Gadiaga, lors du lancement de la campagne.

Un taux de 90% d’enfants vaccinés avait été atteint dans la région, lors de la précédente campagne, a-t-il rappelé.

En 2019, 354.000 cas de paludisme saisonnier avaient été enregistrés au Sénégal, dont 81 pour cent dans les régions de Kolda, Tambacounda et Kédougou.

« Ce chiffre alarmant revêt une importance capitale dans la lutte contre le paludisme vu le fardeau qu’il représente dans la région », a souligné le docteur Tidiane Gadiaga.

Il a relevé que pour cette campagne, toutes les mesures barrières contre le coronavirus seront prises, pour que les acteurs communautaires puissent sillonner l’ensemble des ménages de la région de Tambacounda en respectant les consignes édictées.

Pour sa part, l’adjoint au gouverneur chargé du développement, Amadou Salmon Fall, a insisté sur la nécessité de prendre des mesures de prévention et de mener la sensibilisation afin de réussir la présente campagne.

Selon lui, même si un bon résultat avait été enregistré l’année dernière dans cette lutte contre le paludisme, il est souhaitable d’en faire davantage pour l’obtention de meilleurs résultats.

Dans la même catégorie