GNA First Lady to host Merck African Asian Luminary Conference in October GNA Professor Atsu Ayee calls for reconstructing the Ghanaian society GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE) ANP Trafics : Nous avons pour défis communs de joindre nos luttes (Premier ministre italien) MAP Mali: Lancement du Centre de monitoring et de Contrôle des Médias audiovisuels, fruit de la coopération avec la HACA du Maroc AGP Kindia : Le ministre de l’ENA inaugure un Collège dans la CR de Samayah

Processus de transformation structurelle : les opportunités du numérique mises en exergue


  5 Mars      42        Téchnologie (882),

   

Dakar, 5 mars (APS) – L’innovation technologique et l’émergence numérique offrent des opportunités infinies pour accélérer le processus de la transformation structurelle, a relevé le ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique, Abdoulaye Baldé.
Ils posent les fondations permettant d’atteindre « les objectifs de renforcement de la gouvernance institutionnelle », a souligné M. Baldé qui intervenait, lundi, lors d’un atelier sur le thème « L’économie numérique pour une croissance inclusive au Sénégal ».
Selon lui, ce thème « interpelle dans un contexte de digitalisation de plus en plus marqué par la chaîne de valeur du développement socio-économique ».
Le numérique reste un catalyseur pour tous les secteurs de production des biens et des services et contribue à renforcer la participation à des réseaux économiques de plus en plus vaste, a-t-il souligné.
Le gouvernement, a-t-il rappelé, « conscient de l’énorme potentiel et de l’effet catalyseur des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication (TIC), est en train de créer les meilleures conditions pour booster l’économie nationale, à travers l’économie numérique ».
Dans ce contexte, le Sénégal a élaboré une stratégie nationale Sénégal numérique 2025.
M. Baldé a indiqué que les réformes déjà adoptées dans le cadre de la mise en œuvre de cette stratégie constituent ainsi une première série d’actions qui offre l’opportunité d’accroître l’accès et l’usage du service haut débit par la population et de promouvoir l’essor d’une économie numérique compétitive et inclusive.
« Dans la nouvelle stratégie, nous voulons atteindre le 10% du PIB national à l’horizon 2025, créer plus de 20 mille emplois et atteindre les 12% en ce qui concerne la part des recettes », a-t-il affirmé.
A travers l’accès 2 de la stratégie de politique e-gouvernement du Sénégal, a-t-il poursuivi, une administration connectée au service du citoyen et des entreprises, le Sénégal se propose de dématérialiser les services de l’administration, afin d’améliorer leur efficacité et accessibilité pour les citoyens.
Selon la directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, Louise Cord, « malgré la réalisation des certaines réformes stratégiques et ambitieuses au Sénégal, beaucoup d’obstacle restent encore à surmonter ».
Parmi ces obstacles, elle a cité la pénétration du haut débit mobile au Sénégal qui demeure encore faible avec des prix élevés.
« On observe également des fractures numériques importantes entre Dakar et les villes secondaire, et même entre les quartiers d’une même ville », a indiqué Mme Cord, avant d’ajouter que tout cela démontre qu’il faudrait unir les efforts et travailler ensemble pour réaliser un saut numérique.

AMN/OID/ASB

Dans la même catégorie