AIP Le leader de l’opposition ougandaise rejette les résultats de l’élection présidentielle AIP Une mission de sensibilisation des parties prenantes sur les enjeux du PAPSE à Bouna AIP L’absence de centre culturel à Bouna constitue une difficulté pour les promoteurs de spectacle (Feature) AIP L’ONG Boby offre kits de vêtements aux nouveaux-nés et à l’école coranique de Gagnoa AIP Le gouverneur du District 403 A2 du Lions Club International effectue une visite de travail à Bouaké AIP Rétrospective 2020: Une nette amélioration au niveau du bitumage des voies dans la région du Tonkpi AIP Un bâtiment du groupe scolaire Libreville de Man décoiffé par le vent AIP Le préfet sortant de Kouto fait ses adieux à ses administrés AIP De nouvelles infrastructures annoncées à Sikensi (Conseil régional) AIP Législatives 2021: La candidature d’Assié Kouassi Marcel (RHDP) exigée par la jeunesse des cantons de Bouaké

Projet de loi de reddition des comptes pour l’exercice 2019 recevable au Sénat


  11 Décembre      21        Economie (10811),

   

Kinshasa, 11 décembre 2020(ACP).- Le ministre des Finances, José Sele Yalaghuli a fait vendredi, devant la plénière du Sénat l’économie du projet de loi portant reddition des comptes de la loi des finances du pouvoir central du 13 décembre 2018 pour l’exercice 2019.

 

Pour l’exercice 2019, les prévisions totales des recettes ont été arrêtées à FC 10,352.319.780.053 milliards de FC dont FC 8,443.876.528.736 milliards de FC des recettes internes, FC 1.161.014.129.001 des recettes extérieures, FC 169.661.903.345,00 des budgets annexes et FC 577.767.218.971,00 des comptes spéciaux.

 

Ces textes de loi avaient été adoptés par la chambre basse du Parlement et transmis au Sénat. Ils ont été déclarés recevables et transmis à la commission économico-financière du Sénat, pour un examen approfondi avant l’adoption par la plénière. La clôture de la session ordinaire de septembre 2020 interviendra le mardi, conformément à la Constitution.

Dans la même catégorie