ANP Le renforcement de la coopération bilatérale au centre des échanges Bazoum- Mattarella APS Le magistrat Serigne Bassirou Guèye nommé président de l’OFNAC ACP La Norvège promet son appui au processus électoral en RDC ACP EPST : élaboration prochaine d’une « Feuille de route bilatérale Education » à Kinshasa ACP Tenue d’un séminaire à Bruxelles sur le processus électoral en RDC ACP SADC/RDC : les agresseurs appelés à cesser tout soutien aux groupes armés ACP RDC- Norvège : 23 millions de couronnes norvégiennes destinés aux jeunes congolais APS La manœuvre nationale « FERLO 2022 » a pris fin à Dodji APS Vers la construction à Bango d’un Centre de formation aux métiers du pétrole à vocation sous régionale (ministre) APS Le Sénégal et le Maroc, seules équipes africaines en huitièmes de finale

PROJET GTA : 80 % DES TRAVAUX D’INSTALLATION DES INFRASTRUCTURES ONT ÉTÉ ACHEVÉS, SELON BP


  30 Septembre      13        Energie (243),

   

Louga, 30 sept (APS) – Quatre-vingt pour cent des travaux d’installation des infrastructures du projet d’exploitation de gaz naturel liquéfié Grand Tortue Ahmeyim (GTA) ont été achevés, a annoncé vendredi la compagnie BP sur sa page Facebook.

‘’Aujourd’hui, les constructions et installations du projet GTA sont achevées à 80 %’’, écrit BP, opérateur de ce projet à cheval sur la frontière maritime entre le Sénégal et la Mauritanie.

‘’La dernière cargaison de structures de la plate-forme a quitté Karimun, en Indonésie, pour rallier Dakar et sera installée au cours des prochains mois’’, signale BP.

Le projet GTA est basé sur le développement de deux champs de gaz offshore, à savoir Tortue et Ahmeyim, qui sont à cheval sur le Sénégal et la Mauritanie.

Les réserves des deux champs de gaz sont estimées à 1.400 milliards de mètres cubes de gaz, ce qui fait du projet GTA l’un des plus importants en cours de réalisation en Afrique.

Pour sa mise en œuvre, les gouvernements mauritanien et sénégalais ont signé un accord en février 2018.

Le champ d’Ahmeyim, situé au large du Sénégal, dans le bloc Saint-Louis Offshore Profond, est détenu par BP (60 %), Kosmos Energy (30 %) et la compagnie pétrolière nationale sénégalaise, Petrosen (10 %).

Dans la même catégorie