MAP Sahara marocain: le SG de l’ONU réaffirme la centralité du processus politique onusien APS COVID-19 : DEUX DÉCÈS ET 163 NOUVELLES INFECTIONS ANP Tahoua : L’INS sensibilise les opérateurs économiques de la région sur le recensement général des entreprises (ReGEN 2022) AIP Un opérateur minier fait don d’un bâtiment de trois classes à l’EPP Yao-Amoinkro AIP 2,6 milliards de personnes affectées à travers le monde par des repas cuits aux combustibles polluants (OMS) APS DANS LA RÉGION DE DIOURBEL, 189 LISTES PRENNENT PART AUX ÉLECTIONS LOCALES APS A KAOLACK, L’ADMINISTRATION EST FIN PRÊTE POUR L’ORGANISATION DU VOTE (GOUVERNEUR) APS A FOUNDIOUGNE, 71 % DES CARTES D’ÉLECTEUR ONT ÉTÉ DISTRIBUÉES (PRÉFET) APS MBOUR : 329.513 ÉLECTEURS INSCRITS APS TAMBACOUNDA : 264.759 ÉLECTEURS ATTENDUS AUX URNES

PROPOS DE GASTON MBENGUE : LE CNRA MET EN GARDE WALF TV


  30 Novembre      30        Technologie (491),

   

Dakar, 29 nov (APS) – Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (cnra) a mis en garde ce lundi, la chaine de télévision privée Walf TV suite aux propos tenus par le promoteur de lutte, Gaston Mbengue, à l’encontre du maire de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias.

Dans un communiqué parvenu à l’APS, le CNRA déclare avoir constaté « des manquements graves dans l’émission « Sortie » diffusée le 28 novembre 2021 sur le réseau Walf TV avec comme invité M Gaston Mbengue ».

Selon le CNRA, Gaston Mbengue, un des soutiens du pouvoir, « a négativement frappé les esprits dans des propos en violation des piliers de la cohésion sociale ».

« Lesdits manquements ont été notés alors que la sensibilité et la gravité du sujet évoqué devraient appeler un profond sens de la responsabilité et une attention soutenue de l’éditeur », déplore l’instance de régulation.

Elle souligne que « Walfadjri devait en effet, éviter la diffusion de propos de nature à entrainer des conséquences préjudiciables à cette même cohésion, autant qu’à la préservation de l’ordre public ».

Le CNRA informe qu’un courrier a été adressé à WALF TV ce lundi, au titre de mise en garde pour faire observer que « l’incident est d’autant plus grave et inacceptable, qu’il est noté dans le cadre d’une émission qui a fait l’objet d’un enregistrement préalable »

« Les condamnations et autres désapprobations de la présentatrice de l’émission, dans le sens de recadrer l’invité, n’enlèvent rien à la faute de WALF TV », fait-il observer.

Le CNRA indique que les manquements constatés sont relatifs, entre autres, au non-respect des principes qui régissent le journalisme notamment dans la diffusion de documents vidéo et audio ; non-respect du Cahier des charges relatif à l’établissement et /ou l’exploitation d’un service de télévision privée commerciale.

Dans la même catégorie