AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

Proposition d’un budget de 38 millions USD pour le fonctionnement du Corps de protection des parcs nationaux et des aires apparentées


  19 Septembre      47        Société (50181),

   

Kinshasa, 19 sept. 2018 (ACP).- La Commission mixte Défense, Environnement et Tourisme vient de proposer mardi au gouvernement, un budget de 38 millions USD pour le démarrage des travaux du Corps de Protection des Parcs Nationaux et des Aires Apparentées (CORPPN).

C’est en ces termes que s’est exprimé le ministre de la Défense nationale, anciens combattants et réinsertion, Crispin Atama Tabe Mogodi, au terme des travaux de deux jours tenus au ministère de la Défense.

Il a rappelé que depuis que le Chef de l’Etat avait signé l’ordonnance portant désignation des animateurs de ce Corps, le gouvernement central n’avait pas encore mis les moyens pour son fonctionnement. Ce budget, a-t-il précisé, sera échelonné dans le temps et selon les besoins prioritaires.
Le ministre du Tourisme, Franck Mwe Di Malila a quant à lui souhaité que ce programme soit opérationnel d’ici à 3 mois du fait que la conservation et la préservation des aires apparentées constituent une préoccupation majeure du gouvernement.

Mieux seront protégées les aires apparentées et plus rapidement viendront les touristes qui se sentiront en parfaite sécurité dans un environnement bien préservé, a-t-il conclu.

Dans la même catégorie