MAP Olives : une récolte record de plus de 2 millions de tonnes pour l’actuelle campagne oléicole (professionnels) MAP 7ème édition de « Atlantic Dialogues » à Marrakech : L’instauration d’un nouveau contrat social est devenue un impératif avec les nouvelles évolutions technologiques (Panélistes) MAP Les Etats-Unis sanctionnent trois individus et six entreprises pour leur rôle dans le conflit au Sud-Soudan MAP L’UE renforce son soutien au Maroc pour lutter contre la migration irrégulière : 148 millions d’euros mobilisés en 2018 MAP Le FMI approuve 134 millions USD pour la Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ Dion Rémy aux commandes de la mairie de Sanguiné pour cinq ans AIP Côte d’Ivoire/ Des actes d’incivisme décriés lors d’un panel à Abidjan AIP Côte d’Ivoire/ Des experts proposent la réduction des coûts pour une certification foncière généralisée AIP Côte d’Ivoire/ Le nouveau maire de Dualla souhaite le rattachement de certains villages à sa commune MAP CAN-2018 de Beach-soccer : Le Maroc termine 4ème

Proposition d’un budget de 38 millions USD pour le fonctionnement du Corps de protection des parcs nationaux et des aires apparentées


  19 Septembre      25        Société (45421),

   

Kinshasa, 19 sept. 2018 (ACP).- La Commission mixte Défense, Environnement et Tourisme vient de proposer mardi au gouvernement, un budget de 38 millions USD pour le démarrage des travaux du Corps de Protection des Parcs Nationaux et des Aires Apparentées (CORPPN).

C’est en ces termes que s’est exprimé le ministre de la Défense nationale, anciens combattants et réinsertion, Crispin Atama Tabe Mogodi, au terme des travaux de deux jours tenus au ministère de la Défense.

Il a rappelé que depuis que le Chef de l’Etat avait signé l’ordonnance portant désignation des animateurs de ce Corps, le gouvernement central n’avait pas encore mis les moyens pour son fonctionnement. Ce budget, a-t-il précisé, sera échelonné dans le temps et selon les besoins prioritaires.
Le ministre du Tourisme, Franck Mwe Di Malila a quant à lui souhaité que ce programme soit opérationnel d’ici à 3 mois du fait que la conservation et la préservation des aires apparentées constituent une préoccupation majeure du gouvernement.

Mieux seront protégées les aires apparentées et plus rapidement viendront les touristes qui se sentiront en parfaite sécurité dans un environnement bien préservé, a-t-il conclu.

Dans la même catégorie