STP PRESS Marapa constrói forno de fumagem de peixe para « palaiês « de São Tomé e Príncipe AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Environ 10 millions FCFA redistribués à des sociétaires AVEC de Gagnoa AIP La Société de gynécologie-obstétrique de Côte d’Ivoire installe une sous-section dans le Haut Sassandra AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Congés anticipés : Le directeur régional de l’éducation sensibilise les élèves du Moronou AIP Côte d’ivoire-AIP/ La sous-préfecture de Soubré dotée d’un logiciel pour la gestion informatisée de l’état civil: ANGOP Le ministre de la Justice souligne les efforts de lutte contre la corruption ANGOP Le Kenya souhaite approfondir sa coopération avec l’Angola ANGOP La Cour suprême engage l’ex-président de la République comme déclarant APS VERS L’ÉLECTRIFICATION DE 20 VILLAGES DES DÉPARTEMENTS DE PODOR ET DAGANA AGP Gabon : Le PDG réaffirme son soutien à Ali Bongo Ondimba dans la lutte contre la corruption

PROTECTION DE L’ENFANCE : DES PROGRÈS ENREGISTRÉS AU SÉNÉGAL (SILVIA DANALOIV)


  19 Novembre      1        Société (13414),

   

Dakar, 19 nov (APS) – Des progrès ont été notés ces trente dernières
années au Sénégal s’agissant de la protection des enfants, a soutenu
mardi à Dakar, Silvia Danaloiv, représentante résidente de l’UNICEF à
Dakar

‘’D’énormes progrès ont été notés durant ses 30 dernières années’’
a-t-elle notamment dit à l’ouverture d’une journée d’actions initiée
par la Coalition des associations et organisations non
gouvernementales militant en faveur de l’enfance.

‘’Aujourd’hui, beaucoup d’enfants vivent longtemps et en meilleur
santé tandis que le taux de mortalité des nouveaux nés a baissé de 40
% et celui juvénile de 71 %’’, a-t-elle fait valoir.

’’En matière d’éducation un taux de 86 % a été enregistré et 77 % des
enfants de moins de cinq ans sont enregistrés à l’état civil’’,
a-t-elle ajouté.

Silvia Danaloiv a dans le même temps insisté sur les défis à relever
en dépit des progrès enregistrés ces dernières années.

’’Cinq millions d’enfants en âge de scolarisation actuellement
évoluent en dehors du système scolaire, alors que 100.000 talibés sont
contraints à mendier et à vivre dans des conditions misérables’’, a
regretté la diplomate.

Le représentant du ministre de la Femme, de la Famille, Genre et de la
Protection des enfants, Niokhobaye Diouf, a de son côté réaffirmé
l’engagement de l’Etat du Sénégal à promouvoir les droits de l’enfant.

Il a rappelé qu’un Code de l’enfant allant dans le sens de renforcer
les droits de cette catégorie était déjà en cours d’élaboration au
Sénégal.

’’Ce code de l’enfant est actuellement en étude au niveau du
secrétariat du gouvernement et sera bientôt transmis au conseil des
ministres pour son adhésion’’, a-t-il signalé.

Dans la même catégorie